Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 09:04

In Mammouth Déchaîné

 

 

 Nord-éclair -Peut-on faire part de ses états d'âme à son député sans crainte de sanction ? 

 

Une prof de Gondecourt a envoyé une lettre au député Huyghe mettant en cause le président de la République. Elle conteste au tribunal administratif la sanction infligée par le rectorat.


De la « délation ». C'est la première chose à laquelle a songé Karin quand elle a compris que sa lettre, destinée en février 2011 à Sébastien Huyghe « personnellement, en tant que citoyenne à son député », a atterri sur le bureau de son employeur. C'est-à-dire la rectrice de l'académie de Lille. Un courrier dénonçant les « violences faites au quotidien aux profs » et « que j'avais écrit dans un moment d'exaspération », explique la professeure agrégée d'allemand au lycée Marguerite de Flandre de Gondecourt.
Sur deux pages, elle déplore les suppressions de postes, les heures supp' « quasi obligatoires », « toute cette ambiance délétère », dans un style - il faut le dire - très enlevé, virulent voire violent. Exemples : « Votre savoir-faire de petit perroquet sarkozyste », « une destruction programmée et systématique de la fonction publique », « la m....sarkozyenne », « j'en ai assez de perdre une journée de salaire (...) pour entendre dire après coup par un trou du c.. gouvernemental quelconque que la rue ne gagnera pas ». Soit. L'affaire aurait pu s'arrêter là - « quoi que la lettre n'aurait pas dû être envoyée au rectorat », souligne Karin. Au pire la prof s'attendait-elle à un blâme.

« Un professeur efficace »
Sauf que. Convocation fissa chez le directeur des ressources humaines du rectorat. Il l'informe que l'entretien portera sur « votre situation professionnelle ». Karin dit n'avoir « rien à me reprocher » sur son travail. Ses rapports d'inspection confirment : « Un professeur confirmé », qui « dispense un enseignement efficace, bien servi par ses qualités de germaniste » . On lui annonce en fait ce 18 mars qu'il va y avoir une « procédure de discipline ». À cause dudit courrier.
D'après le rectorat, Karin serait sortie de son droit de réserve en « critiquant la politique gouvernementale de manière très agressive » et en « mettant en cause le président de la République, le ministre de l'Éducation nationale et le recteur en des termes particulièrement grossiers et offensants ». « En tant que fonctionnaire, on ne peut pas dénigrer sa propre institution », insiste Marc Gosselin, directeur de cabinet du rectorat. Pour lui, « peu importe la manière dont le courrier est arrivé chez nous ».

Sur le droit de réserve des fonctionnaire, qui n’existe pas vraiment, on a déjà fait le point là.

Et toujours plus...

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 19:41

 

 

hollanderFrançois Hollande est décidément un virtuose des coups tordus. On sait qu’il a proposé d’inscrire la laïcité dans la Constitution. Surprenant, puisqu’elle est déjà inscrite dans notre Constitution, dont l’article premier commence par : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. » En réalité, sous couvert d’inscrire dans notre constitution une laïcité qui l’est déjà, c’est son exact contraire qu’il se propose de faire, à savoir constitutionnaliser le régime concordataire de l’Alsace-Moselle. Voir l’analyse de Jean-Luc Mélenchon sur ce sujet, dans son billet du 18 février 2012.

 

Le vote Hollande passe pour un vote utile auprès de tous les fatigués et/ou excédés de Sarkozy, dont je suis, bien sûr. Je ne vois pas en quoi il serait utile de voter pour un homme qui fera pour l’essentiel la même politique que le gnome actuellement en place. Même s’il est plus poli que son prédécesseur : se faire arnaquer avec « élégance » m’est encore plus insupportable que me faire arnaquer par le Fouquet’s Club.

 

À gauche toute !

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Privé-Public et Laïcité
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 18:36

19-02-2012-18-30-34.jpg

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 18:16

C03-23

Lodève

L’école maternelle Prémerlet perd une classe à la rentrée

Limoges

800 personnes défilent contre les suppressions de poste

Saint-Yrieix

Les parents d’élèves FCPE multiplient les actions

Pau

Carte scolaire : une journée pour rien, ou presque

Ruffec

Aigre dans la ronde pour sauver sa classe

Aisne

Mardi, « écoles mortes »

Vervins

Ceccaldi-Brimbeuf : les parents bloquent l'école

Vervins : les parents occupent l'école Brimbeuf-Ceccaldi

Le Hérie-la-Viéville /

 Regroupement Où installer les élèves?

Laon

Lycée Julie-Daubié : une demi-section sauvée si la Région suit

Chauny

Menaces de suppressions de postes L'aide spécialisée aux enfants est en difficulté

Classes surchargées au collège

Barisis-aux-Bois

défendre… ce qui peut encore être sauvé

Soissons

Des moyens à la baisse malgré le dispositif ECLAIR Gérard-Philipe : l'orage gronde

Juniville

À Juniville aussi Contre une école au rabais

Ossès

école, tous mobilisés

Issoudun

Jean-Jaurès : second jour d'occupation

Châteauroux

Carte scolaire : les syndicats boycottent la réunion

Fondettes

Les élèves de BTS réclament un prof

Loches-Montrésor

Collège de Montrésor : la députée sans les élus

Château-Renault

Les parents bloquent la sortie du collège de Château-Renault

Causse-et-Diège.

Quine et mobilisation

Ondes.

Lycée : recruter des élèves à tout prix

Penne-d'Agenais

Occupation de la maternelle de Penne-d'Agenais

Seine-Maritime

76 fermetures de classes dans les cartons de l'Académie de Rouen

Dieppe

Les professeurs mécontents

Eure

Ecoliers cherchent maîtres

Gisors

Les parents d'élèves prévoient de bloquer l'école Paul-Eluard en début de semaine.

Rouen 

Saint-Julien défend son école

Mont-de-Marsan

Carte à rejouer ?

Etsaut

 

Ecole occupée ce matin

AUXERRE

Les élèves en difficultés moins encadrés

SAINT-SAUVEUR-EN-PUISAYE

Contre la fermeture d'une classe

MEILLANT

La fronde s'organise contre une suppression de poste

CORCELLES-LES-ARTS

La forte mobilisation des élus, des parents d’élèves et des habitants contre la fermeture d’une classe dans le plus vieux RPI du département a payé.

MEURSAULT

La classe serait fermée : les parents très en colère

Cergy

Baisse de moyens confirmée à la rentrée

 

Les écoles de la Goutte-d’Or sont sauvées

 

Nord- Pas-de-calais

Etaples

Plus de 130 manifestants pour préserver les classes du collège Jean-Jaurès

Fruges :

Environ 200 personnes pour manifester contre une fermeture de

Vallée de la Lys

A Halluin, Linselles et Roncq, mobilisation pour défendre les collèges

Les parents d'élèves en colère

Heures en moins : panique dans les collèges publics

Lille:

200 personnes mobilisées contre les suppressions de poste dans l'éducation

Bruay-La Buissière :

Deux manifestations se préparent au collège Rostand et à l'école Pasteur

La FCPE du Bruaysis sort les banderoles au collège Rostand et à l'école Pasteur

PONT-SUR-SAMBRE

Des parents d'élèves réoccupent l'école Louise-Roland et battront le pavé mercredi

Douai

La mobilisation ailleurs dans le Douaisis

Les enfants de la maternelle Pierre-Mendès-France à Cuincy devront se serrer dans trois classes

Aubigny :

Une classe sacrifiée

D'escrebieux en Pévèle

L'école Maurice-Lenne mobilisée, jeudi, contre la suppression d'une classe

BRAY-DUNES

Le conseil municipal dépose une motion contre les fermetures de classe

WORMHOUT

Lycée de l'Yser : les lycéens ont donné de la voix, hier matin

Les actions de parents d'élèves se multiplient

MILLAM

L'école devrait conserver toutes ses classes à la rentrée

Lens

Les profs du bassin contre les suppressions de postes

Liévin

Sept postes supprimés au lycée Henri-Darras : les enseignants débrayent et invitent les élèves

 

 

Montigny-en-Gohelle

Nouveau blocus à l'école Frank-Casanova où les parents d'élèves ne désarment pas

Tous contre la fermeture

Saint Pol sur Ternoise

Concert de klaxons avant le conseil d'école

GONDECOURT

Les parents de Charles-Perrault toujours mobilisés contre la fermeture de classe

Tourcoing

Quelles classes seront fermées ? Report de la décision au 24 février

Valenciennes

Trois classes sauvées de la fermeture à Artres, Mortagne et Vieux-Condé ?

MARLY

Les parents d'élèves de Marie-Curie ne sont pas prêts à ranger les banderoles

SAINT-AMAND-LES-EAUX

Fermeture de classe a l'ecole Pauwels : les parents reçus par l'inspectrice

Villeneuve d'Ascq

L'école Toulouse-Lautrec devrait conserver sa classe à la rentrée

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Revue de presse
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 11:51

 
Le faussaire, menteur et calomniateur Claude Allègre soutient Sarkozy
 

AllegreAu compte des non-surprises de la campagne électorale en cours voici le soutien affiché de Claude Allègre à Nicolas Sarkozy, exprimé dans une interview au Journal du Dimanche.

 

D'autres observateurs relèveront les éléments les plus politiques de ce soutien, comme la curieuse exigence de voir François Bayrou appelé à gouverner, si l'on se souvient des attaques vigoureuses de Claude Allègre contre ce dernier lorsqu'il était ministre de l'Education nationale, accusé de ne rien faire et de co-gouverner avec les syndicats.

 

Je resterai donc sur un terrain plus étroit, celui des qualités morales de Claude Allègre, appliquées à ce qui fut son métier : la recherche scientifique. Titulaire de nombreuses récompenses, auteur de travaux importants en cosmochimie et en géochimie isotopique, Claude Allègre, depuis plus de dix ans s'est également exprimé de manière publique et très vigoureuse sur le travail de ses collègues climatologues, travail auquel il n'a jamais participé (je parle donc de ce qu'il a dit et écrit sur les sciences du climat, pas de ses contributions aux débats politiques liés au problème du changement climatique qui sont en général d'intérêt fort limité).

 

La suite...
Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 10:35

19-02-2012-10-34-36.jpg

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 09:46

Hollande "rassure" à tout va après le discours du Bourget. :  les "financiers", les alsaciens... Nous voilà rassurés !

 

In L'Alsace

 

Régime concordataire Hollande veut rassurer les représentants des cultes

 

hollanderLe candidat à l’élection présidentielle François Hollande (PS) a écrit hier aux représentants des cultes reconnus d’Alsace-Moselle qui l’avaient interpellé ( L’Alsace du 23 janvier) sur le maintien du Concordat et des lois organiques, malgré sa volonté d´inscrire la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État dans la Constitution. S’il tient à inscrire les principes fondamentaux de la loi de 1905 sur la laïcité dans la Constitution, François Hollande affirme conserver la spécificité du régime d´Alsace-Moselle, en rajoutant au nouvel alinéa la disposition « sous réserve des règles particulières applicables en Alsace-Moselle ». « Bien loin de porter atteinte aux règles qui régissent, de façon particulière, les relations entre l’État et les cultes concordataires en Alsace-Moselle, elles seront au contraire confortées dans leur spécificité, en se voyant reconnues au niveau constitutionnel », souligne le candidat socialiste qui espère ainsi « rassurer » les représentants des cultes reconnus.

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Privé-Public et Laïcité
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 19:12

In Marianne2

 

Plusieurs figures de l’opposition à la réforme des universités pointent le manque de cohérence dans l’équipe qui conseille le candidat socialiste en matière de recherche et d’enseignement supérieur.


Anne Fraïsse est en colère et tient à le faire savoir. Vice-Présidente de la Conférence des Présidents d’Université (CPU) et patronne de la fac de Montpellier-3, elle a fait parvenir un courrier à François Hollande dans lequel elle témoigne de « (sa) surprise, (sa) consternation et (sa) colère devant les orientations » annoncées par le programme socialiste en matière de recherche et d’enseignement supérieur. En 2009, Anne Fraïsse avait lutté contre la réforme des universités menée par Valérie Pécresse. Alors, forcément, elle espérait que le candidat de gauche déciderai de l’abroger. Or, il n’en n’est rien, croit-elle savoir : « les premières esquisses de votre programme annoncent quelques aménagements et au bout du compte, la poursuite d’une même direction ». Elle ajoute : « êtes-vous trompé à ce point sur les attentes de ceux qui vous soutiennent pour croire qu’ils souhaitent vous voir poursuivre la politique qui depuis cinq ans torpille notre enseignement supérieur ? ». Et invite François Hollande a « s’interroger sur ceux qui (le) conseillent », notamment sur ceux « qui ont aidé à mettre en place la LRU » et qui figure dans l’organigramme.
 
Vincent Peillon, le Monsieur Education du PS, avait pourtant donné un signe fort au monde universitaire en nommant comme conseillère Isabelle This Saint-Jean, ex-présidente de l’association « Sauvons la recherche » et figure de la contestation « anti-LRU ». Le problème, c’est qu’à ses côtés, on trouve aussi Lionel Collet, ancien président de la CPU qui a participé activement à la mise en place de la LRU ! Mais aussi Philippe Aghion, professeur d’économie à Harvard qui a rédigé, pour Valérie Pécresse, plusieurs rapports vantant les mérites du modèle américain. Un curieux attelage donc qui relève, pour certains, d’un astucieux mélange des genres et, pour d’autres, du manque total de cohérence.

« Dissensions »

Emmanuel Saint-James, l’actuel président de « Sauvons la recherche » assure « partager en tous points » le contenu de la lettre d’Anne Fraïsse. Reçu fin janvier par par Vincent Peillon et son équipe de conseillers, il a constaté qu’il existait « des dissensions très fortes au sein de l’équipe qui n’aident pas à l’élaboration d’une ligne claire ». Sur la présence d’Isabelle This Saint-Jean, son amie et ancienne présidente, il affirme : « elle fait ce qu’elle peut pour faire entendre de sa voix mais elle a du mal ! Ca ne doit pas être facile pour elle… ». Même son de cloche chez « Sauvons l’université », l’association sœur de « Sauvons la recherche ». Etienne Boisserie, son président, juge « très importante » la lettre d’Anne Fraïsse que « tout le monde, à l’association, pourrait signer ». Convaincu qu’Isabelle This Saint-Jean « se bat pour essayer de corriger des choses », il a néanmoins l’impression qu’elle est « contrainte de faire des compromis car le rapport de forces n’est pas en sa faveur. Bref, elle n’est pas écoutée… ».
 
 
Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 12:12

In Sciences2

 

Roucaute-gueant-

 Le nègre - pour "auteur caché" - du propos de Claude Guéant sur la supériorité de notre "civilisation" se nomme Yves Roucaute (photo de droite). Il vient de démissionner inopinément d'un poste auquel il avait été nommé, démontrant ainsi, une nouvelle fois, le mépris avec lequel le pouvoir politique en place traite l'Université. (Lire à la suite des propos de Claude Guéant, le refus du bureaud de l'Assemblée Nationale de sanctionner le député martiniquais Serge Letchimy qui l'avait vigoureusement interpellé).

 

Yves Roucaute n'avait été nommé par le ministère de l'enseignement supérieur membre de la section 04 (sciences politiques) du Conseil National des Universités qu'en raison de sa proximité avec le ministre de Nicolas Sarkozy. Le CNU est une structure mixte, composée d'élus des universitaires et de personnes nommés par le pouvoir politique, qui siège en Jury pour qualifier les candidats aux postes d'universitaires et aux promotions internes (pour passer de maître de conférence à professeur par exemple). Ensuite, ces "qualifiés" peuvent concourir lorsqu'un poste est à pourvoir. Il s'agit donc d'un travail important, tant pour le fonctionnement du système universitaire que pour les candidats à la qualification. Déjà, lors du renouvellement des sections, le ministère dirigé par Laurent Wauquiez avait été incapable de faire le minimum de son travail : réaliser à temps ses nominations.

 

Avec la démission d'Yves Roucaute, se vérifie une fois de plus que le ministère a délibérément privilégié le copinage politique dans ses nominations, au détriment du simple exercice de sa responsabilité vis à vis du système universitaire. L'une des conséquences s'est déjà vérifiée avec les auto-promotions massives de la section de sociologie, n°19, où un autre "copain" du pouvoir, Michel Maffesoli, s'était déjà tristement illustré. Lire ici le récit de cette affaire. Reconnaissant, Michel Maffesoli avait par la suite remercié Nicolas Sarkozy d'un livre à sa gloire.

 

La suite...
Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 12:06

In Libération 17/02/2012

 

A Puy-Saint-Vincent, village des Hautes-Alpes, la maternelle devait fermer. Le maire,qui dénonce le désengagement de l’Etat, a décidé d’embaucher une institutrice...

 

18-02-2012-12-05-02.jpg 

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole