Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 17:36
http://75.snuipp.fr/IMG/arton1071.png?1380200067
C'est une situation catastrophique qu'a présenté le 30 septembre le Snuipp parisien suite à l'application de la réforme des rythmes scolaires. Cet état des lieux, exploité par la candidate UMP à la mairie, est contesté par la Ville. Le Snuipp 75, avec ses partenaires syndicaux, décidera le 8 octobre des actions à mener.
 
Au terme d'une enquête menée dans plus de 600 écoles, Jérôme Lambert, secrétaire général du Snuipp 75, a dressé un tableau effrayant de la situation dans les écoles suite au choix de la municipalité de passer dès cette rentrée aux nouveaux rythmes. " L’état de fatigue des élèves est particulièrement criant, que ce soit en maternelle comme en élémentaire", écrit le Snuipp 75. "Cette fatigue s’accompagne d’un changement de comportement, conséquence d’un manque de repères dans les règles à respecter et de la multiplication des adultes intervenants : les élèves sont difficiles à « cadrer », ils n’ont toujours pas la posture d’écolier". Le syndicat évoque une tension qui continue jusque lors de la récréation. "On se croirait en janvier ou février".
 
La situation n'est pas meilleure chez les adultes. " Le ras-le bol le plus significatif des enseignants est le sentiment d’avoir été dépossédés de leurs missions d’enseignement et de leur outil de travail (classe et matériel pédagogique mais également portes de l’école et préau qui sont devenus prioritairement des moyens d’affichage des ARE). Les relations entre animateurs, ATSEM et enseignants, malgré la bonne volonté de tous, sont tendues". L'occupation des classes est un vrai problème pour les enseignants. Mais il y a aussi les toilettes des enseignants visitées par deux fois plus d'adultes ce qui pose un problème d'hygiène, précise le Snuipp 75. Le Snuipp 75 rencontrera le 8 octobre Fo, Sud, la Cnt et la CGT pour décider des actions à mener. Il demande la réécriture du décret et envisage d'exiger la suspension de la décision municipale.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Rythmes
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole