Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 17:44

21-02-2013-17-49-17-copie-1.jpg

Pour rappel, il ne s’agit pas d’un sondage mais d’un questionnaire auquel tous les PE de Trappes ont répondu.

 

Unanimité pour le report (98,2%)

 

Un décret rejeté par la profession (86,4%)

Le décret, dans sa forme actuelle,  est rejeté par une très forte majorité d’enseignants ; soit en choisissant le statu quo (35,9%), soit en préférant une réduction des vacances scolaires (71,4%) ; dans les deux cas, la semaine de 4 jours ½ est rejetée.

Nb Certains ont choisi les 2 options, un seul choix n’a été comptabilisé dans cette colonne.

Plutôt le samedi que le mercredi (29,3% contre 14,3%)

Le faible score des deux hypothèses corrobore le point précédent. A choisir, le samedi (29,3%) semble la « moins pire » des solutions.

Unanimité contre la  pause méridienne allongée (0,9%) et matinée décalée, à 9h/9h30 rejetée à 82 %

Enfin une majorité de PE souhaite l’arrêt des cours à 16h30 (68,9%) et que les dispositifs soient harmonisés pour toutes les communes (97,3%)

 

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 15:00

C03-01.jpg

 

 

Le 8 février, devant les recteurs, les DASEN et les 1400 IEN, Vincent Peillon a reconnu « Nous allons commettre des erreurs (...) Nous n’aurons pas les meilleurs rythmes [dès la rentrée de 2013] (...) On fera des choses approximatives… On y reviendra. »

 

Aux Parents des élèves des écoles maternelles et élémentaires de TRAPPES.

 

La réforme de l'école voulue par le président de la République est en marche. La modification des rythmes imposée par Monsieur PEILLON, Ministre de l'éducation nationale n'est qu'un maillon de cette grande réforme.

 

Nous, enseignants de TRAPPES sommes convaincus du bien fondée de modifier l'école. Mais cela ne doit pas se faire dans la précipitation. Le temps de la concertation, d'une réflexion partagée entre tous les acteurs (les familles, les enseignants, le monde associatif; etc) est indispensable pour éviter les « choses approximatives ».

 

Les parents que vous êtes, les enseignants que nous sommes disons très souvent aux enfants, aux élèves, de réfléchir, de prendre le temps avant d'écrire, de faire un exercice.

 

Aujourd'hui, ce temps de réflexion n'est pas pris! Cette modification des rythmes scolaires dans l'état est mauvaise car faite dans la précipitation, dans l'approximation. Le ministre Vincent Peillon lui-même le reconnaît. Elle doit donc être reportée à septembre 2014 pour permettre sa révision.

 

La participation massive au niveau national à la grève du 12 février témoigne d'un malaise profond (31 écoles fermées sur 36 pour Trappes!). Elle révèle une grande inquiétude de la profession sur le déroulé de la journée de l'élève mais également sur les conditions de travail pour l'ensemble des personnes qui sont au quotidien auprès des élèves (les enseignants, les animateurs des collectivités territoriales).

 

A l'heure actuelle, beaucoup trop de doutes et d'interrogations subsistent. Des ajustements seront inévitablement nécessaires si cette modification devait voir le jour en septembre 2013 . On ne peut pas « commettre des erreurs » , « des choses approximatives » avec les élèves, vos enfants, surtout que rien ne presse et que la possibilité est offerte de reporter à septembre 2014.

 

Les enseignants de Trappes se sont clairement déclarés pour un report.

 

Nous souhaitons vous faire connaître notre position qui n'est pas corporatiste contrairement à ce que peuvent en dire certains.

 

Nous vous faisons part de quelques informations et interrogations « nationales », qui en l'absence d'information locale, peuvent être étendues à Trappes.

 

Un report pour septembre 2014 est nécessaire, votre soutien indispensable !!!

 

AU NIVEAU NATIONAL

 

- Actuellement : 864 heures de classe /an réparties sur 168 jours.

 

- Après la modification : toujours 864 heures de classe /an réparties sur 180 jours.

 

Ces 12 jours supplémentaires seront pris sur le mercredi ou samedi matin.

 

- Durée de la journée : maximum 5h30 mais les élèves ne quitteront pas l'école avant 16h30.

 

- Possibilité d'allonger la pause de midi au-delà de 2 heures comme c'est envisagé dans de nombreuses municipalités.

 

Plusieurs questions se posent:

 

Que vont faire les enfants durant ce temps plus long de midi ou de l'après-midi si la classe devait se finir avant 16h30?

 

Des activités? Lesquelles? Dans quels lieux? Avec quel encadrement? Gratuites ou payantes?

 

Quelle activités pour mon enfant?

 

A l'exception de communes « riches » ou celles qui auront mené une réflexion approfondie avec tous les acteurs, il est illusoire de penser que les enfants auront de réelles activités culturelles et sportives. Malgré toute la bonne volonté des animateurs, on se dirige plus vers de la garderie.

 

Dans quels lieux?

 

Faute de temps et/ou d'argent, ce sera l'école et/ou les salles de classes qui seront utilisées. On pourrait imaginer un autre lieu que celui qui a été fréquenté le matin, et qui le sera l'après-midi...

 

De plus, où ira l'enseignant pour préparer les cours de l'après- midi si sa classe est occupée?

 

Pourra-t-on offrir à mon enfant s'il le souhaite, la possibilité de s'isoler, de prendre un peu de repos?

 

La réponse se trouve en partie dans le paragraphe précédent. Toute personne qui a déjà travaillé avec de jeunes enfants pourra vous répondre que non, car les locaux scolaires actuels (à l'exception des maternelles) ne sont pas adaptés.

 

Cela représenterait un coût important et nécessiterait du temps pour le faire (modifier, adapter la structure d'un bâtiment ne se fait pas en quelques semaines).

 

Qui encadrera mon enfant?

 

Certainement du personnel municipal. Celui-ci fait déjà défaut à bien des communes lorsqu'il s'agit d'encadrer les dispositifs actuels (les études par exemple). Les mairies vont devoir recruter de nombreux animateurs. Un recrutement massif sur un temps limité est rarement un gage de qualité...

 

Pour palier ce manque annoncé, il est envisagé d'abaisser la norme d'encadrement : plus d'enfants par adulte, donc moins de sécurité. Chacun appréciera...

 

Déjà les accueils du matin rencontrent des difficultés dans certaines des écoles qui l'organisent, qu'en sera-t-il quand il faudra généraliser à l'ensemble des écoles ?

 

Vais-je devoir payer?

 

Ces activités auront un coût financier qui à terme sera inévitablement répercuté sur la fiscalité locale. Il n'est pas totalement exclu que les familles soient alors sollicitées.

 

De nombreux maires inquiets ont déjà fait savoir qu'ils repoussaient à septembre 2014 la mise en œuvre de cette réforme. Les subventions proposées par le gouvernement ne sont pas pérennes, elles ne serviront qu'à « amorcer » la mise en place les deux premières années.

 

Conclusion : les journées seront-elles réellement plus courtes? Mon enfant apprendra t-il mieux?

 

- Oui au niveau « comptable » car 5h30 contre 6 heures actuellement.

 

- Non dans la mise en œuvre car l'enfant restera à l'école jusqu'à 16h30, la réduction du temps de présence à l'école n'est pas significative (- 30 min par jour).

 

Concernant la qualité des apprentissages, rien ne prouve qu'ils en seront facilités. Les élèves qui déjeunent à la cantine passeront plus de temps en collectivité, source de fatigue, d'énervement.

 

Autant de facteurs qui ne rendront pas le travail de l'après-midi plus facile, bien au contraire. Beaucoup trop de questions demeurent sans réponse qui impacteront les apprentissages. Plus que jamais le temps est la clef de voute de la réussite de cette modification.

 

AU NIVEAU DE TRAPPES

 

Aucune information concrète de la ville. Il ne nous semble donc pas inopportun d'étendre les interrogations qui existent au niveau national à la ville de Trappes.

 

C'est pour cela que nous voulons que Monsieur le Maire se positionne clairement et ouvertement pour septembre 2014.

 

Nous voulons que cette modification se fasse sereinement avec l'ensemble des acteurs pour éviter des ajustements qui seraient préjudiciables aux élèves si elle se faisait en septembre 2013.

 

Un report pour septembre 2014 est nécessaire, votre soutien indispensable !!!

 

Le document au format .doc

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 10:16

     804460 10151438807432520 2133115941 n

 

D’un côté : 31 écoles totalement fermées (sur 36) et 5 partiellement (historique !) ; des enseignants rejetant une réforme bricolée et souhaitant, à l’unanimité, un report en 2014.

De l’autre : un Maire, M. Malandain (PS),  refusant toute communication ; brouillant les pistes (annonce du report en 2014 dans le Parisien suivie de l’annonce de la mise en œuvre dès la rentrée 2013 dans le journal municipal) ; laissant toutes les rumeurs circuler à la fois sur le calendrier (la dernière semble confirmer l’application de la réforme dès septembre - l’échéance des élections municipales de 2014 pesant sans aucun doute, sur cette précipitation. ) et sur l’organisation de la semaine (horaire décalé le matin) ; organisant des pseudos-ateliers verrouillés, animés par des « spécialistes » totalement déconnectés de la réalité scolaire.

C’est dans ce contexte, que s’est déroulée la première journée d’action sur la réforme des rythmes scolaires à Trappes.

Une AG, réunissant plus de 70 enseignants s’est tenue, à la Maison des Familles. Au cours de cette AG

-           une motion a été rédigée à l’adresse du Maire,

-           décision a été prise :

o   de transmettre les questionnaires au maire et à l'Ien

o   d’interpeler  tous les Conseils d’Ecole sur cette question.

-           deux réunions se tiendront vendredi 15 et 22 à midi Ecole Sand pour faire point et envisager d’autres actions.

 

Suite à l’AG, l’ensemble des PE présent se sont rassemblés devant (puis dedans) l’Hôtel de Ville dans l’espoir (déçu) d’être reçu par un élu.

 



Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 10:34
 
Vous ne saviez pas quoi faire vendredi 22 février... Le problème est réglé grâce à Sauvons l'Ecole !
Venez assister à la projection de :
 d'une école à l'autre
de Pascale Diez
 
en présence de la réalisatrice au Grenier à Sel (Trappes)
Je note les noms des absents sur mon petit carnet noir
 
 
http://www.cinemagrenierasel.com/local/cache-gd2/26b75cab031bcc7d52635a3a9f3da585.jpg
 

Vendredi 22 février à 20h45
Documentaire de Pascale Diez
 
Ils ne se seraient jamais rencontrés sans la volonté d’une poignée d’adultes bien décidés à remédier à l’absence de mixité sociale dans des écoles parisiennes. Quarante-cinq enfants de quartiers différents ont mélangé leurs horizons et revu leurs préjugés au cours de l’année scolaire 2010/2011. Ensemble, ils ont créé un spectacle qui reflète la diversité de leurs origines, de leurs cultures et de leurs savoirs.
h D’une école à l’autre raconte ce parcours avec l’attention d’un jardinier qui regarde germer, grandir et fleurir les plantes dont il prend soin.
 
   
 
 
 
Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 18:26
C03-03Puisque personne ne nous le demande, donnons notre avis !
Un questionnaire adressé à toutes les écoles permettra de recueillir l'avis de tous les PE de la ville.
Il devra être retourné au plus tard le 12 février.
 
Concernant la grève de mardi 12 :
Sur les 36 écoles de Trappes : 29 seront totalement fermées, 4 partiellement et 3 n'ont pas donné de réponse.
 

Le questionnaire au format Open0ffice
 07-02-2013-18-39-28.jpg
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 17:10

Les différentes remontées semblent indiquer que TOUTES les écoles de Trappes pourraient être totalement fermées  mardi 12 février (fait historique).

Suite à une AG, un rassemblement est prévu devant l'Hotel de Ville (horaires à définir) avant participation à la manif à Paris.

C03-03

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 10:06
Rencontre Enseignants (1er et 2nd degré) avec Benoît Hamon
à Trappes, le 26 mars 2012
Télécharger la vidéo
Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 22:10

 

 

Ce jeudi 8 mars le collège Courbet sera en grève. 100 % des enseignanst et personnels de vie scolaire seront grévistes et occuperont le collège. Nous avons invité les parents et les élus à venir nous soutenir. Si vous n'avez pas cours, nous serions heureux de vous accueillir au collège pour échanger à partir de 9h30

 

 

Communiqué des personnels du Collège Courbet à Trappes

 

Il y a quelques semaines, le Collège Courbet de Trappes devenait célèbre grâce au documentaire de Canal Plus « L'entrée des Trappistes » qui retraçait le parcours de Jamel Debbouze et Omar Sy entre autres. Cependant, la situation du collège 20 ans après leur passage n'est pas aussi rayonnante que leur carrière.

 

Notre ambition est de faire réussir nos élèves dans la culture, le sport mais aussi dans d’autres domaines.

 

Les personnels du Collège Courbet ont appris il y un mois que l’Éducation nationale fermait 4 classes au Collège Courbet de Trappes à la rentrée 2012 (nous passons de 20 à 16 classes). Cette baisse de moyens (90 heures d'enseignement par semaine en moins l'année prochaine) nous obligera à charger les effectifs des classes à la rentrée prochaine.

 

Nous perdons l'option de découverte professionnelle en classe de 3ème qui permet aux élèves de préparer leur orientation vers la voie professionnelle. Qu'on ne vienne plus désormais nous parler des problèmes d'orientation dans l’Education nationale !

 

Les suppressions de postes vont amener 4 à 5 collègues à nous quitter alors que la stabilisation des équipes enseignantes en ZEP apparaît primordiale.

 

La politique aveugle de suppressions de postes a des applications concrètes que les adultes et les élèves du collège devront assumer. Les conditions d'exercice du métier et les conditions d'apprentissage se dégradent malgré le volontarisme des enseignants qui passent déjà largement 26 heures par semaine dans les locaux du collège pour écouter, aider, encadrer les élèves et rencontrer les familles.

 

Tous les ans notre collège perd une grande quantité de moyens supérieure à la baisse démographique. La volonté du ministère est-elle de fermer les collèges à taille humaine pour concentrer les élèves dans des collèges bondés afin de faire des économies ?

 

Nous craignons que l'avenir du Collège Courbet soit menacé à terme.

 

Pour cela, après un entretien avec l'inspection académique qui n'a rien donné, nous en appelons au recteur d'académie qui doit nous donner les moyens d'assurer correctement la rentrée 2012. Nos élèves ne doivent pas être les victimes de la politique mortifère de dégradation du service public d'éducation. L’Éducation n'est pas une charge mais un investissement d'avenir pour notre pays.

Nous souhaitons affirmer cette idée à l’heure où la questi

on de l’Education ne nous semble pas être une thématique prioritaire de la campagne électorale.

 

Ce jeudi 8 mars, les personnels du collège Courbet seront en grève et occuperont le collège. Nous invitons les parents, les élus et les médias à nous rencontrer.

 

Un collège sans élève une journée, pour qu'il ne le soit plus jamais !

 

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 18:36

19-02-2012-18-30-34.jpg

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 18:18

In FCPE Montigny

 
A l'aube de la disparition programmée des RASED, et alors que la prochaine cuvée de suppressions de postes pour la rentrée 2012 (14000 postes) s'annonce particulièrement rude pour les Yvelines, ce film tombe à pic pour montrer l'intérêt du travail en réseau et le service rendu par les RASED dans le dispositif global éducatif. Rappelons que les réseaux d'aide et de soutien ont déjà subi un quart de suppressions de postes depuis l'application de la semaine à 4 jours par Xavier Darcos et la mise en place des deux heures de soutien individuel, et il devient évident que ce système de soutien ne remplace pas du tout la compétence apportée par les Rased. Selon nos informations, l'Inspection académique sera contrainte de supprimer des réseaux entiers à la rentrée prochaine (deux sur les quatre réseaux RASED de Guyancourt sont menacés, pour Montigny nous ne savons pas encore) pour satisfaire les nouvelles coupes budgétaires. (note de Sauvons l'Ecole : les Rased de Trappes, en Zep,  sont  aussi touchés ! -  voir détails ici)
 

Le film « UN PARMI LES AUTRES », est un documentaire de Pierre de Nicola produit par la FNAREN

(Fédération Nationale des Associations des Rééducateurs de l’Education Nationale)., plein de sincérité et d’humanité sur les aides rééducatives à l’école. Avec la participation de Boris Cyrulnik. Lire la suite sur le site de la FCPE 78

 

En voici un extrait :

 


’Un parmi les autres’, extrait par rue89

 

La suite...
Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole