Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 10:47



LA LETTRE DU
MAIRE

GRÈVE DU 29 JANVIER 2009

 

 

Madame, Monsieur,

 

Un appel unitaire à la grève nationale a été lancé pour le jeudi 29 janvier 2009.

 

Les motifs sont nombreux et nous touchent tous : défense de l’emploi privé et public, lutte contre la précarité et les dérèglementations économiques et sociales, exigence d’une politique de rémunération assurant le pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et des retraités en réduisant les inégalités, défense du cadre collectif et solidaire de la protection sociale, enfin, exigences de services publics de qualité.

 

Les informations dont je dispose à l'heure de la signature de cette lettre (27 janvier – 8 heures), font penser que le mouvement d'arrêt de travail sera fort suivi.

 

 

1)    Les services municipaux :

 

De nombreux agents municipaux de la Ville ayant indiqué leur volonté d'être solidaires de cette action nationale, des services seront fermés ou en fonctionnement très réduit. Je vous demande d'avancer vos démarches au mercredi 28 (nocturne jusqu'à 19 heures) ou de les repousser au vendredi 29. Une permanence Etat Civil sera assurée.

 

 

2)    La garde des enfants :

 

Il n'est pas possible, à cet instant, de faire la liste des accueils municipaux (centres de loisirs, SSE, études, etc.) qui seront ouverts. Les indications nécessaires seront disponibles le matin du 29 au plus tard sur les lieux de ces activités.

En ce qui concerne la garde des enfants pendant les heures d'école, la Ville n'est pas en mesure de se substituer aux enseignants pour deux raisons essentielles :

-    Je ne veux pas confier vos enfants, par groupes de 15, à des personnes sans diplôme et sans expérience adaptée. Vos enfants sont des personnes précieuses et fragiles qu'il faut éduquer et non pas "garder en attendant que le temps passe". Or, la plupart des éducateurs qualifiés de la Ville seront eux-mêmes en grève ;

-    J'ai cependant demandé à l'Inspection Académique et à l'A.N.P.E. des listes de personnes qualifiées au cas où… 48 heures avant la grève, je n'ai aucune proposition.

 

Je vous invite donc à prendre en charge en tant que parents vos enfants le jeudi 29 janvier ou à établir des solidarités avec des amis ou autres parents.

 

C'est l'enseignant de votre enfant qui vous dira s'il fait classe ou s'il fait grève.

 

Je suis toujours convaincu que ce dont l’école de la République a besoin c’est d’un service maximum d’éducation pour l’avenir de vos enfants, et non pas d’une garderie minimum.

 

Il est de la responsabilité du gouvernement d'ouvrir le dialogue avec les enseignants pour éviter la grève et non pas aux parents et aux communes d'en assumer les conséquences.

 

 

Le Maire,

Guy MALANDAIN

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 22:30
SNUipp-FSU 78

AGs

Mantes, salle Corot à Rosny ,9h

Trappes, maison des familles, 9h

Achères, salle Bussières, 68 rue Georges Bourgoin (rue du collège Jean Lurçat), 9h.

Sartrouville, Salle Félix Eboué, Avenue G. Clemenceau, à côté de la Mairie Annexe, 10 h.

Cars

- 1 bus au départ de Mantes (13h - parking du Lycée saint exupéry)

- 1 bus au départ de Rambouillet (13h - parking du Lycée Bascan)

- 1 bus au départ de Trappes (13h - parking de la mairie de Trappes)

- 1 bus au départ d’Achères (12h30 - av stalingrad devant l’église)

- 1 bus au départ de Sartrouville (13h devant la gare)

la manifestation est prévue pour 14h de Bastille (arrivée à St Augustin)

Pour réserver, INSCRIVEZ-VOUS SANS TARDER

snu78@snuipp.fr pour Trappes, Achères, Sartrouville et Rambouillet

fsuregionmantaise@orange.fr pour Mantes

L'appel->http://78.snuipp.fr/spip.php?article793


SNUDI-FO 78

nous serons en grève et nous irons manifester.

 

Départ 14h00 Place de la Bastille

 

ASSEMBLEES GENERALES DE GREVISTES:

Mantes-la-Ville : Maison des Syndicats, rue de la Vaucouleur, 9 h 30

Trappes : Union Locale, rue Jean Jaurès, 10 h

Versailles : Maison des syndicats, 4 place de Touraine, 10 h

Sartrouville :  Salle Félix Eboué, 118, avenue G. Clémenceau 10 h

 

DEPARTS EN CAR

 

Pour retenir votre place

 

 INSCRIVEZ VOUS au 01 39 51 23 94 (laisser le message sur le répondeur du syndicat)

 

Rambouillet : 12 h Union Locale FO 16 rue de la Motte

Trappes:         12 h 20 Mairie

Versailles:      12 h 50 gare des Chantiers

 

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 20:12

LETTRE OUVERTE EN DESTINATION DE :

MADAME LA MINISTRE DE LA FORMATION ET DE LA RECHERCHE

MONSIEUR LE RECTEUR DE L’ACADEMIE DE VERSAILLES

MESSIEURS LES INSPECTEURS REGIONAUX

MADAME LE PROVISEUR DU LYCEE EMILIE DE BRETEUIL

MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL DES YVELINES

MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA CASQY

MONSIEUR LE MAIRE DE MONTIGNY LE BRETONNEUX

MONSIEUR LE MAIRE DE GUYANCOURT

 

  

 

 

 

 

 

                Initialement le Rectorat de Versailles avait décidé de fermer 2 sections au lycée Emilie de Breteuil : le BTS CIM (microtechnique) et le BEP SEID (électronique).

 

            Suite aux diverses actions menées, le Rectorat de Versailles propose uniquement le maintien de la section de BTS seulement, et sur des moyens provisoires. Nous avons une incertitude concernant l’importance de la section : selon les informations transmises par le SNES qui a siégé au CTPD la proposition est d’une ½ section (15 élèves) tandis que selon Mme Gautier (information transmise par le Rectorat) la proposition est une section complète (24 élèves).

 

            Si nous nous basons sur l’interview de Monsieur le Recteur de Versailles sur TVFIL78, il est évident que nous avons été entendus sur de nombreux points : la non fermeture du BTS, la nécessité d’effectuer une opération d’information concernant le BTS et la volonté de travailler sur une nouvelle offre de formation de niveau BAC PRO.

            Ayant été entendus, nous suspendons donc l’occupation du lycée Emilie de Breteuil afin qu’une solution d’offre de formation sur le Lycée Emilie de Breteuil puisse être élaborée en présence des diverses parties (parents FCPE, Proviseur du lycée, professeurs SNES et liste indépendante, Inspection Académique et Rectorat de Versailles) .

 

A ce jour, les attentes des parents FCPE et des professeurs SNES et liste indépendante sont :

  1. Ouvrir une demi-section BTS CIM en « heures postes ».
  2. Modifier la DGH afin d’abonder en heures cette demi-section.
  3. Informer de la journée « portes ouvertes » du lycée sur le site de l’Académie de Versailles http://www.ac-versailles.fr/orientation/jpo/…..
  4. Mener des actions fortes de communication en direction des familles concernant la formation en BTS CIM (médias, CIO, etc.)
  5. Elargir le potentiel de formation professionnelle du lycée pour la rentrée 2009.
  6. Obtenir une très forte aide logistique de la part du Rectorat et de l’Inspection Académique pour mettre en place ce potentiel.

 

En quelques lignes, la justification de nos attentes est la suivante :

  1. Malgré le constat d’un recrutement insuffisant émanant du bac STI microtechnique pour le BTS CIM à la rentrée 2008, nous avons cette année, des élèves de Terminale Bac Pro Microtechnique qui sont des candidats potentiels pour obtenir une formation en BTS. Donc si on prévoit une montée de 50 % de nos élèves de Bac pro en BTS plus les habituelles demandes de Bac STI, la demi-section s’impose d’elle-même. Pourquoi en « heures postes » ? Car il faut qu’une offre forte soit proposée aux élèves pour qu’ils choisissent notre lycée pour poursuivre leurs études. On ne veut pas de message : si vous n’êtes pas assez nombreux nous ne l’ouvrons pas. Concernant les professeurs, « moyens provisoires » signifient que l’on supprime les postes et qu’on fait appel ensuite à des remplaçants selon les besoins, même si finalement la section est complète : enseignements techniques et enseignements généraux sur 2 années ! Cette précarité n’est pas acceptable ni pour les professeurs ni pour les élèves.
  2. Une DGH insuffisante, ne peut pas permettre à notre Proviseur d’assurer correctement la formation.
  3. Pas d’information implique très peu de candidats et donc fermeture à nouveau, à court terme !
  4. Ce BTS CIM est un des BTS les plus prisés dans le monde industriel de la métallurgie. Nos élèves n’ont rencontré aucun souci pour trouver leurs stages.
    Il faut donc assurer correctement la communication concernant cette filière comme pour les autres.
  5. Nous voulons absolument nous poser dans la pérennité des formations techniques au lycée Emilie de Breteuil. Nous aurions souhaité voir transformer le BEP SEID en BAC PRO SEN dans les deux champs non offerts par le lycée professionnel Blériot de Trappes. Nous envisageons aussi de voir se créer un BAC PRO proche de la filière microtechnique ou d’augmenter le potentiel d’accueil du BAC PRO microtechnique (rajouter une ½ section) afin de renforcer le recrutement en BTS CIM.
  6. Les parents FCPE et les professeurs SNES et liste indépendante se plaignent de ne pas disposer de toutes les informations (emploi et formation) nécessaires pour assurer les meilleurs choix.

     
    En conclusion, les parents FCPE et tous les élus des professeurs SNES et liste indépendante refusent le démantèlement des formations techniques et répètent leur attachement à la polyvalence du Lycée Emilie de Breteuil.






Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 12:43
In Le Parisien

3ème journée d'occupation du lycée Breteuil par les profs...

Cliquer sur l'article pour le lire



La vidéo de TVFil78


Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 22:10
Deuxième nuit d'occupation pour les profs du lycée Breteuil.

"Nous étions entre 20 et 30 personnes jusqu'à 20H environ. Nous avons organisé un repas sur le pouce dans une ambiance "bonne enfant". Nous remercions les parents FCPE de leur soutien: 2 parents présents. C'est avec beaucoup de coeur que nous avons apprécié le gâteau préparé par une maman FCPE. Nous la remercions très chaleureusement.

 

Nous étions ce lundi 7 profs à dormir dans notre chaleureux lycée. Le soir et le matin de bonne heure (4H), des rondes ont été effectuées par 4 profs. Quelques insomniaques en ont profité pour travailler. Un prof ça ne se refait pas même en grève!!! En tous les cas, il y a au moins un collègue qui a très bien dormi.....

 

Une collègue est venue nous apporter un p'tit café à 8H."



Les lycéens bloquent l'entrée du bâtiment technique



Tvfil 78 et Le Parisien se sont déplacés pour rendre compte des événements

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 21:44

Profs et étudiants en BTS occupent le lycée Breteuil de Montigny le Bretonneux. Déterminés, ils refusent  la fermeture des 2 sections BTS CIM et du BEP électronique et s'apprètent à passer une première nuit dans les locaux. Sans doute, une première à Montigny !






Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 06:28



Au CA du 01 Décembre 2008, la fermeture du BTS CIM et du BEP électronique sans garantie de l’ouverture d’un bac pro ont été refusés par les élus des parents FCPE et des professeurs.


Effectivement l’année dernière il y a eu un problème de recrutement, mais, cette année, nous avons le potentiel des élèves venant de bac pro. Quant à la filière BEP électronique, il n’y a jamais eu de problème de recrutement et la politique officielle est de transformer les BEP en BAC PRO 3 ans.

 

Depuis ce jour, nous, élus du CA du lycée Emilie de Breteuil, avons entamé une série d’actions pour abolir ces fermetures. Quelques uns de nos lycéens ont mené en parallèle des actions (de blocage/filtrage) sans concertation avec la communauté de professeurs. Les contacts entre professeurs et élèves se limitent à la transmission des informations. Ce fait donne l’impression à nos élèves que les professeurs ne les soutiennent pas dans leurs actions alors qu’ils ne font que respecter leur liberté d’action et veulent éviter les accusations de manipulation.

 

 

Les actions menées ont été les suivantes :

Refus de la fermeture des 2 sections BTS CIM et du BEP électronique et vote d’une motion en CA (voir annexe 1).

Courrier aux élus de la part des parents FCPE et des Professeurs qui sera transmis le 19 janvier (voir annexe 2).

Les parents FCPE ont rencontré Mme Gautier, proviseur du lycée, le 20 décembre :
Mme Gautier a bien envoyé le vœu du CA, elle a rempli sa demande informatique pour un effectif de 15 élèves en CIM 1 en réponse au "0" proposé, demande qui a été rejetée par le rectorat selon le document qu'elle nous a montré.

Une délégation parents FCPE et professeurs est reçue au rectorat le 8 Janvier.

Les professeurs ont déclenché une grève le 9 Janvier afin de montrer leur détermination à défendre les deux sections menacées (voir annexe 3).

Les professeurs ont décidé, lors de la réunion du Vendredi 16 janvier d’organiser l’occupation des locaux du bâtiment technique le lundi 19 au soir et de faire grève le Mardi 20.

Une délégation de parents, professeurs et lycéens du lycée Emilie de Breteuil a participé à la manifestation régionale unitaire du Samedi 17 janvier.

 

 

Nous joignons à ce communiqué les divers documents (mecanique_mettalurgie.pdf, metallurgiemecaniqueavenir.pdf et UIMM_feuilletsObservatoire.pdf) découverts par les parents FCPE.

Dossier de Presse

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 17:11

(source Snuipp)

Compte rendu commun de l'audience du 18 décembre concernant l'avenir des Rased auprès de l'inspecteur d'Académie des Yvelines le 18 décembre

Etaient présents;
AFPEN, AREN, SUD, SNUDI FO, SNUIPP, SE, SGEN, PEEP, FCPE excusée. L'IA et IA adjointe.

Toutes les organisations et associations ont insisté sur la nécessité impérative de maintenir et de développer les réseaux d'aides en  refusant la suppression des 3000 postes de Rased par la sédentarisation.

Suite à ces déclarations, l’IA a pris la parole pour présenter ce qui est prévu : entre 50 à 80 postes E et G supprimés, la dotation académique n’étant pas encore connue. (la dotation académique est connue depuis ; - 325 emplois spécialisés seront sédentarisés»).

Seront préservés des secteurs géographiques bien cernés; ZEP, RAR et toute zone où il y a des difficultés spécifiques. Ailleurs, ce sera école par école. (et selon la « combativité »  de chaque IEN !!)

Dans les Yvelines; 202 postes E, 97 postes G, 100 postes de psychologues scolaires. Seraient concernés les postes E et G. Sédentarisation là où la sociologie le justifie avec un projet départemental à construire auquel nous serions "associés". Dans le respect des situations personnelles, il s'agit de "conserver les compétences dans un cadre différent".

Toutes les organisations présentes sont intervenues pour s’opposer à ce projet. La sédentarisation des postes E et G (ainsi fermés) n’est que l’habillage de la volonté comptable de diminuer l’offre de service public (43 postes de détachés, comme à l’USEP par exemple, seront également supprimés cette année sur l’académie) .

A l’issue de cette audience, les organisations syndicales du département proposent aux collègues du département des réseaux d’Aides une réunion spécifique le mercredi 14 janvier à 14 h à l'Espace des Habitants, Ave de la République,78300 Les Mureaux (prendre la grande avenue qui traverse les Mureaux et au rond point du garage MIDAS, prendre à droite l'avenue de la République. La suivre sur 400 m).

L’objectif est de poursuivre et d’étendre localement  la mobilisation avec les parents d’élèves dans la perspective de faire reculer le gouvernement sur les suppressions de postes d’enseignants spécialisés et de préparer la grève et les manifestations du mois de janvier.

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 16:27
Spécial copinage !

A la veille de la rentrée scolaire, dans une école de banlieue, la directrice très occupée achève de remplir les derniers documents à transmettre à l'Inspection Académique. Elle reçoit une jeune collègue, Mademoiselle Dolfus, dont c'est le premier poste et lui présente l'organisation de l'école… Ainsi commence Maîtresse !, chronique truculente de la vie d'une école.

 

Qui se cachent derrière ces huit maîtresses qui nous font partager les petits moments et les grands évènements de l'année scolaire ? De la rentrée à la fête de fin d'année, un petit coin de voile se lève sur leur vraie vie…

 

Souvent drôle, parfois critique, la pièce se présente comme un travail sur la mémoire collective. Elle s'inspire de choses vécues, vues et entendues et rend hommage à ces maîtresses d'école qui ont accompagné notre enfance et nous ont souvent laissé de bons (ou de mauvais !) souvenirs !

 

Un spectacle à partager en famille, qui facilite l’échange entre les générations.

Mercredi 14, Vendredi 16 janvier 2009 à 20 h 45

Dimanche 18 janvier à 16 h

Théâtre Alphonse Daudet

26, rue du Moulin à Vent

78310 COIGNIERES – Réservations : 01 30 62 36 00

 

TRITON THEATRE


Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 16:57

Père Noël, au secours !
Darcos, c'est pas un  cadeau


Parents et enseignants, s'étaient donnés rendez-vous cet après-midi, devant l'Inspection Académique des Yvelines pour protester contre "L'école à la sauce financière"


Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole