Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 17:24



Monsieur Xavier DARCOS

Ministre de l'Education Nationale
75020 PARIS

 
Paris, le 9 décembre 2008
 
 
Monsieur le Ministre,
 
Par le présent courrier, nous vous informons que nous refusons d'envoyer notre enfant à l'aide personnalisée.

Pourquoi obliger les enfants à retourner en classe quand les autres ont le droit de jouer ?

Avez-vous pensé au ressenti de l'enfant qui, en plus de son échec, sera montré du doigt par ses camarades ?

Pourquoi réduire le temps d'école pour une partie des enfants et surcharger la journée de certains ?

La meilleure aide selon nous, c'est l'attention quotidienne qu'un enseignant peut apporter à son élève dans une classe dont l'effectif ne dépasse pas les 22 élèves !

De plus, nous considérons que toutes les mesures à venir (suppression des RASED, création de jardins d'enfants, EPEP…) sont un dépeçage de l'Ecole publique et ont pour objectif unique : la réduction des coûts.

Voilà les questions et les inquiétudes auxquels nous sommes confrontés en tant que Parents.

Nous n'adhérons pas à ces mesures et nous nous sentons responsables de l'avenir de nos enfants lié à celui de l'Ecole publique. Nous soutenons donc toutes formes de désobéissance clairvoyante de la part des enseignants.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de nos sentiments respectueux.
 

Collectif des parents des écoles Dolet, Ménilmontant, Eupatoria, Amandiers, Marise Hilstz, Couronnes, La Mare, Maurice Chevalier, Pali Kao, Sorbier, Bidassoa, Levert, 97/99 Pyrénées, Gambetta, Cour des Noues, Bretonneau, Piat, Tourtilles (mat), Tourtilles (élem), Le Vau, Surmelin, Métra... 


Nous, parents mobilisés*, refusons, aux côtés des enseignants, la casse organisée de l'école publique, laïque et gratuite.


Nous exigeons :

§   Le rétablissement des deux heures hebdomadaires de classe supprimées, l'équivalent d'une année scolaire de classe en moins sur l'ensemble de la scolarité primaire.

§   L'arrêt des suppressions de poste (- 6000 postes à la rentrée 2009).

§   Le maintien et le renforcement des réseaux d'aide aux élèves en difficulté par des maîtres spécialisés formés (RASED ; - 3000 postes à la rentrée 2009 et suppression totale sur 3 ans).

 

Nous refusons :

§   La création de jardins d'éveils privés payants pour les 2-3 ans et plus, à la place de l'école maternelle publique gratuite.

§   Le remplacement des enseignants absents par des vacataires non formés, gérés par une future "agence nationale de remplacement".

§   L'arrêt de la formation pédagogique des futurs maîtres et la suppression de leurs instituts de formation (IUFM - suppression prévue en 2010).

§   La transformation des écoles en établissements publics (établissements publics d'enseignement primaire – EPEP), financièrement autonomes et gérés localement par un conseil d'administration, qui signifie la fin de l'école publique, laïque et gratuite pour tous.

 

Nous restons vigilant sur les projets de réforme dans le secondaire (bac pro, lycées...).

 

Non aux réformes en cours, dont l'objectif est de privilégier l'enseignement privé, d'abandonner les élèves en difficulté et surtout les élèves en difficulté issus des classes sociales les plus faibles.


Oui aux réformes dans l'Éducation nationale si leur but est d'améliorer le système éducatif, l'éveil et la formation des élèves, les conditions de travail des enseignants et donc de réussite des élèves.



Nos enfants sont notre avenir, leur avenir est dans

notre école publique, laïque, gratuite, ouverte à tous.

 

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions parents
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 12:35

2ème « Nuit des écoles » à l’école St-Roch, le vendredi 12 décembre : une chaîne humaine pour protéger l’école contre les « menaces Darcos ».

 

 

L’association de parents d’élèves FCPE du groupe scolaire St-Roch à Nice annonce que de très nombreux parents et enseignants vont à nouveau occuper pacifiquement l’école, dans le cadre de la Nuit des écoles, le vendredi 12 décembre à partir de 16h30, jusqu’à minuit environ. Une chaîne humaine en gilets jaunes sera organisée pour protéger l’école contre « les menaces Darcos ».

 

La première occupation, « douce et conviviale », le jeudi 4 décembre, a démontré la détermination et la mobilisation de nombreux  parents et enseignants  , devant les dangers qui menacent l’école en général, et St-Roch particulier :


·        remise en cause de la maternelle (dont il est question de la remplacer par des jardins « d’éveil », payants et non scolaires),

·        suppression du Réseau d’aide spécialisée des élèves en difficulté (RASED),

·        suppression de postes (déjà 2 fermetures de classes sur le groupe scolaire et une 3e suppression se profile pour la rentrée 2009).

 

Lors de plusieurs réunions organisées fin novembre et début décembre, de très nombreux parents ont été informés et se sont mobilisés, la plupart pour la première fois. Ils ne veulent pas d’une « école à deux vitesses ». Ils veulent une école publique de qualité, pour tous. Par leur mouvement, ils ne veulent pas perturber l’école, mais au contraire, la protéger contre les menaces qui pèsent sur elle. Ils veulent que l’école fonctionne bien, alors que les mesures gouvernementales désorganisent petit à petit l’école publique et la menacent dans ses fondements.

 

Un accueil presse sera assuré sur place.

[1] Voir notamment le journal télévisé de France 3 Côte d’Azur (12/14 et 19/20) du vendredi 5 décembre :

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=c06a_1214part1&video_number=1

FCPE St-Roch, 2 rue Fornero Ménéi, 06300 Nice.

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions parents
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 07:42

Occupation des 2 écoles du regroupement scolaire de La Roche-Clermault et Marçay (secteur du chinonais en Indre-et-loire) le mardi 16 décembre 2008 toute la journée

 

- pour offrir un meilleur avenir à nos enfants,

- contre la suppression des écoles maternelles,

- contre la suppression et/ou transformation des postes de R.A.S.E.D.,

- pour soutenir nos enseignants qui ont des responsabilités de plus en plus lourdes, et qui sont soi-disant trop diplômés (bientôt réforme de l'I.U.F.M),

- contre une école à deux vitesses,

 les Représentants des Parents d'Elèves du bassin chinonais, en Indre-et-Loire (qui regroupe plusieurs villages, la ville de Chinon, et donc plusieurs écoles) ont décidé de faire une action solidaire en occupant les écoles maternelles et primaires le mardi 16 décembre 2008 toute la journée.

 

 

 

Nous, Représentants des Parents d'Elèves du regroupement scolaire des villages de la Roche-Clermault et Marçay (37) avons décidé de suivre l'action du chinonais en occupant aussi nos 2 écoles le mardi 16 décembre 2008. (une pétition sera en cours ce jour-là.)

Et pour informer de notre action, nous sollicitons la présence de tous les élus, de tous les enseignants et de tous les parents des écoles de La Roche-Clermault et Marçay à une réunion fixée le jeudi 11 décembre 2008 à 20 h30 à la salle des fêtes de la Roche-Clermault.

 

Nous  invitons bien-sûr toute la Presse locale et nationale à venir nous rencontrer

 

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions parents
commenter cet article
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 06:26

Samedi matin, une quarantaine de personnes étaient présentes à la réunion des familles d'ORLY,Val de Marne, parents de plusieurs groupe scolaires,, élus de la municipalité, qui, depuis le début de l'année, enseignants qui *ont "gelé" l'application de l'aide personnalisée*, pour des raisons pédagogiques et surtout en raison des annonces faites sur la disparition totale des *RASED*. Ils estiment notamment, que cela porte atteinte aux valeurs de l'école de la république.*Les parents s'inquiètent et s'interrogent :
Quel sera le devenir de tous les enfants dont les familles n'auraient pas les moyens de se payer les services d'éducateurs spécialisés si les *RASED *venaient à disparaître ?
Quells sacrifices devraient faire les familles les plus défavorisées si elles n'ont d'autres choix que de faire appel à des institutions privées de  soutien scolaire , dès lors que l'aide personnalisée, mise en place dans
les écoles, se trouverait être inefficace pour leurs enfants, si ceux-ci rencontrent des difficultés importantes et non passagères ?
Tous les participants ont réaffirmé leur attachement à l'égalité des chances pour tous et un service public de l'éducation nationale.

Prochaines actions prévues sur Orly :
Les parents ont décidé d'occuper les écoles jeudi 11 décembre dès 8h20, et ils marcheront au côté des enseignants, Samedi 13 Décembre,  vers l'Inspection Académique de Choisy  afin d'être reçu en audience par l'IEN.

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions parents
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 20:00

"De très nombreux parents et aussi beaucoup d'enseignants ont occupé, dans la joie et la bonne humeur, l'école St-Roch à Nice, jeudi 4 décembre jusqu'à minuit, dans le cadre de la "Nuit des écoles".
Une vingtaine d'écoles de Nice et des Alpes-Maritimes ont également participé à ce mouvement, pacifique et convivial, qui montre la détermination grandissante des parents et des enseignants devant les "menaces Darcos".

Ils entendent par ce mouvement alerter les parents d'élèves et au-delà, toute la société, sur les menaces qui pèsent sur l'école : remise en question de la maternelle, des réseaux d'aide spécialisée aux élèves en difficulté, suppressions de postes et fermetures de classes.


De nombreuses initiatives sont en train d'être préparées, dans toutes les écoles du département, pour informer les parents et organiser avec eux les actions nécessaires afin de "protéger" l'école publique.
Une nouvelle "nuit des écoles" sera organisée à l'école St-Roch le vendredi 12 décembre à partir de 16H30."


sur France 3

HD_1200_nice_midipile_05122008
Vidéo envoyée par sauvons-lecole

 

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions parents
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 18:59
In Libération


Entre la voie rapide sur la Garonne et les immeubles du quartier Empalot à Toulouse, l’école Daste est bloquée depuis 7h ce matin. Mehdi peut entrer malgré tout. «Il est venu tout seul à l’école, sourit la déléguée de parents d’élèves Khadija. On ne va pas le laisser à la rue comme ça».

La cour de récréation et le préau de l’école élémentaire et maternelle du quartier Empalot à Toulouse résonnent de cris des enfants ainsi «recueillis». Ceux qui sont arrivés accompagnés d’un parent restent aux entrées. De même que les enseignants.

«Il est nous agréable de voir les parents prendre en main le sort de l’école», observe une institutrice interdite de classe.

Les gamins de l’école tendent des pancartes devant l’objectif des journalistes : “Argent économisé, école sacrifiée”. Sous le regard de parents mobilisés.

La contestation des réformes du ministre Darcos quitte le champ des grèves enseignantes pour devenir une affaire citoyenne.

«Les profs se sont déjà mis en grève deux fois et ils n’ont pas été entendus par le ministre», dit une maman. C’est à nous d’agir».

Avec les mêmes revendications : maintien de l’école maternelle dès 2 ans et demi plutôt qu’un système de Jardins d’éveil, non plus à la charge de l’Etat mais des seules municipalités, comme les crèches… Maintien encore des Rased, réseaux d’aide scolaire aux enfants en difficulté.


La suite...


Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions parents
commenter cet article
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 10:21

Un groupe scolaire de Créteil était bloqué vendredi par des parents d'élèves souhaitant notamment dénoncer, dans la foulée du mouvement de grève dans l'éducation nationale jeudi, une "école en danger", a-t-on appris de sources concordantes.

Le groupe scolaire Gaston-Defferre, qui accueille 277 élèves en primaire et 155 en maternelle, a été bloqué dès vendredi matin par une vingtaine de parents d'élèves qui ont empêché les professeurs des écoles d'accéder aux classes, a déclaré à l'AFP l'une des institutrices, Sandrine Martin.

Les parents occupent l'école de façon "très pacifique", tandis que les enfants restent dans la cour ou le préau, a ajouté Mme Martin.

Ce blocage de l'école, qui devrait être reconduit lundi, a été organisé "pour faire suite au mouvement de grève des enseignants" jeudi et dénoncer "les mesures Darcos", a expliqué Beatriz Garcia, de la fédération de parents d'élèves FCPE.

Elle a cité notamment "le bouleversement des rythmes scolaires avec le mercredi matin travaillé", que l'Inspection d'académie souhaiterait mettre en place à la rentrée 2009, ainsi que la "dégradation de la qualité de l'enseignement" et la "disparition des Rased" (maîtres spécialisés contre l'échec scolaire).

Des banderoles proclamant "Ecole en danger" ou "Parents-enseignants en colère" ont été accrochées.

L'Inspection d'académie, où les parents d'élèves ont obtenu un rendez-vous lundi selon Mme Garcia, a confirmé le blocage de l'école, la seule du département dans ce cas.

 

Source AFP

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions parents
commenter cet article

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole