Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 17:23

In Arrêts sur Image

 

Treize secondes fatales, sorties du contexte

Quel gaffeur ce Peillon ! Invité de BFM TV, dimanche 24 février, le ministre de l'éducation a annoncé le raccourcissement des vacances scolaires d'été avant de se raviser en fin d'émission en renvoyant le projet à 2015. Un rétropédalage en direct de la part d'un ministre qui parle trop vite ? C'est ce qu'ont affirmé de nombreux sites de presse qui se sont précipités sur ce nouveau "couac" en diffusant un court extrait de BFM TV. Sauf qu'en regardant la séquence dans la longueur, le ministre semble surtout avoir été piégé par la répétition des questions. Et ses précisions sur le calendrier, en fin d'émission, sont arrivées trop tard : entre temps, comme l'a relevé Thomas Legrand de France inter, un urgent de l'AFP a donné le coup d'envoi de la polémique.

C'est un "nouveau couac" qui "a déconcerté les observateurs" pour Lefigaro.fr. Le résultat d'un homme trop "pressé" qui "était déjà difficilement contrôlable" avant d'être ministre explique Lexpress.fr. "Vincent Peillon semble (encore) avoir parlé trop vite", estime également Metro qui a de bonnes sources, notamment Bruno Le Maire pour qui "Peillon est un récidiviste de la gaffe". Pas mieux pour France info qui s'est étonnée de "la brutalité de cette annonce".

Couac couac

Brutal, gaffeur, incontrôlable, Peillon est certainement très heureux d'avoir été invité par BFM TV pendant une heure, dimanche 24 février. Mais qu'a bien pu dire le ministre de l'éducation pour susciter une telle polémique ? Comme l'a relevé Thomas Legrand dans sa chronique sur France inter, c'est un urgent de l'AFP qui a déclenché la polémique. Alors que l'émission de BFM TV à laquelle participe Peillon n'est pas terminée, l'AFP écrit à 18h47 que "Peillon préconise six semaines de vacances d'été avec deux zones".

Couac couac, ça urge

En pleine polémique sur les rythmes scolaires dans le primaire, l'annonce a de quoi faire des vagues. Quatre minutes après cet urgent, l'AFP précise les déclarations du ministre dans une nouvelle dépêche : "Nous devons être capables d'avoir un zonage l'été, deux zones, et nous devons être capables d'avoir six semaines, c'est suffisant", a déclaré Peillon. Une dépêche qui n'est pas passée inaperçue du côté de BFMTV.com puisqu'à 19h02, le site met en ligne la vidéo avec cette phrase. Cette vidéo, d'une durée record de 13 secondes, est notamment reprise par Rue89 et Lefigaro.fr.

 

Et une heure après le premier urgent de l'AFP, nouvelle dépêche : "Peillon préconise 6 semaines de vacances d'été en 2 zones, pas avant 2015". En fin d'émission, le ministre a tenu à préciser que cette question serait renvoyée à plus tard.

S'agit-il d'un rétropédalage ? Pour FranceTVinfo.fr, qui a certainement sondé la centaine de milliers de téléspectateurs, pas de doute : "Vincent Peillon, a laissé perplexe dimanche 24 février les téléspectateurs de BFMTV". Et l'UMP s'est engouffrée dans la brèche dès dimanche soir : "Sans aucune concertation, il balance ça, comme d'habitude, à la Peillon", a ironisé Xavier Bertrand sur RTL. "C'est vraiment très caractéristique de ce gouvernement, c'est l'improvisation, l'absence totale de concertation", a renchéri François Fillon sur TF1. La polémique sur les vacances d'été est définitivement lancée.


Mode d'emploi pour susciter des propos polémiques

La suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole