Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 18:47

unsurdeux

In Chronique Education

 
Contrairement à ce qu'avait "promis" Nicolas Sarkozy, il y aura bien plus de suppressions de classes que de créations dans le primaire... Pas de “sanctuarisation”. Dans 91 départements «3.494 classes ont été fermées et seules 1.911 ont été ouvertes. Le solde négatif s'élève donc à 1.583 classes», selon le SE-Unsa.

Nous voilà bien loin des engagements présidentiels", déplore Christian Chevalier qui rappelle l'annonce du président Nicolas Sarkozy, en juin 2011, de “ne procéder hors démographie à aucune fermeture de classe de l'école primaire” à la rentrée 2012. Le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite “continuera mais nous sanctuariserons l'école primaire pour qu'à la rentrée 2012 le nombre de fermetures de classes n'excède pas le nombre d'ouvertures”, avait assuré le président pas encore (déjà ?) candidat.
Luc Chatel a très vivement réagi (peut-être parce que ça appuie là où ca fait mal) aux chiffres du SE-UNSA. Dans un communiqué , le ministre affirme que cet engagement sera tenu et que l’UNSA s’appuie sur des “enquêtes étranges sans aucune traçabilité ou auditabilité. ” (un nouveau mot ?!)


Cette règle du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux est de plus en plus contestée et le candidat Sarkozy devait profiter de son discours à Montpellier pour annoncer son assouplissement (et ainsi renier une mesure phare de son quinquennat ) Mais il a oublié de prononcer une partie de son discours . "C'est à la maternelle et dans le primaire que se livrent les premiers combats, les plus décisifs contre les inégalités. C'est là qu'il faut concentrer la lutte contre l'illettrisme avec l'objectif que pas un élève ne quitte le primaire sans maîtriser la lecture. C'est la raison pour laquelle la maternelle et le primaire, où les enseignants travaillent déjà plus longtemps que les autres, seront à l'avenir exonérés de la règle du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite" devait-il déclarer.Dans Le Point, la journaliste Anna Cabana parle de la “journée gâchée de Sarkozy ” et pense que celui-ci “n'assure plus le show comme en 2007” et que si le discours était travaillé “Sarkozy ne l'habitait pas vraiment.”. La preuve, avec cet oubli. “Cette proposition devait être la deuxième grande annonce du jour. Eh bien, Sarkozy n'a pas prononcé le paragraphe en question. Les journalistes ont pensé qu'il y avait volontairement renoncé. Manifestement non ! Parce qu'à la fin du meeting, son service de presse nous a fait savoir qu'il fallait relayer cette proposition, alors même que Sarkozy ne l'avait pas verbalisée ! D'habitude, vous connaissez la règle : seul le prononcé fait foi. Mais là, c'est l'inverse. C'est le texte écrit qui fait foi, parce que l'orateur est un peu distrait, ou fatigué, ou bien les deux. ”. Nicolas Sarkozy a finalement fait cette annonce ce jeudi 1er mars sur France Inter.


Une autre citation pour finir : “Les promesses n’engagent que ceux qui y croient” disait un spécialiste : Charles Pasqua…

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole