Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 07:57

In Europa.eu

 
 

Bruxelles, le 10 février 2012 – Plusieurs États membres de l’Union européenne, dont l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, les Pays-Bas, l’Autriche et la Belgique, pourraient connaître à l’avenir une grave pénurie d’enseignants, selon un nouveau rapport de la Commission européenne. Ce rapport, intitulé «Chiffres clés de l’éducation en Europe 2012», a été présenté aux ministres de l’Éducation des États membres, réunis à Bruxelles ce matin. Il montre que le nombre de diplômés choisissant la voie de l’enseignement diminue, alors que beaucoup d’enseignants approchent de la retraite. Cependant, il met également en évidence des aspects encourageants. Notamment, le budget de l’éducation est stable dans la plupart des États membres. De plus, l’enseignement supérieur reste la meilleure garantie contre le chômage: les diplômés ont plus de chances de trouver plus rapidement un emploi.

 

«Ce rapport constitue un outil précieux pour les décideurs politiques et leur fournit d’importantes indications. Le perfectionnement professionnel des enseignants est le garant d’un enseignement de qualité pour nos étudiants. C’est la raison pour laquelle Erasmus pour tous, le nouveau programme proposé par la Commission pour l’éducation, la formation et la jeunesse, vise à améliorer ce perfectionnement, tout en modernisant les systèmes d’éducation», a déclaré la commissaire à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou.

 

Le rapport établit que la formation spécifique des enseignants – parrainage, lignes directrices relatives à l’évaluation, observation en classe, etc. – est plus répandue en Europe, aujourd’hui. Elle n’a cependant pas suffi à rendre l’enseignement plus attractif. La Commission entend contribuer à remédier à cela et à améliorer la qualité de la profession en permettant à un million d’enseignants d’acquérir une expérience d’enseignement et de formation à l’étranger grâce à Erasmus pour tous.

 

Le rapport indique aussi que le pourcentage de diplômés de l’enseignement supérieur dans la population a augmenté et que ces diplômés trouvent un emploi deux fois plus rapidement que les personnes moins qualifiées (5 mois contre 9,8 mois). On voit aussi que l’objectif que l’Union européenne s’est fixé pour 2020, à savoir porter à 40 % la proportion de diplômés de l’enseignement supérieur, se fonde sur des éléments solides. Il est vrai, toutefois, que les diplômés du supérieur sont de plus en plus surqualifiés pour le poste qu’ils occupent et que certaines professions offrent de meilleures perspectives d’emploi que d’autres, d’où l’importance croissante du choix de la formation.

 

Contexte

Le rapport intitulé «Chiffres clés sur l’éducation 2012» a été présenté aux ministres de l’Éducation des États membres de l’Union européenne, en même temps qu’un rapport conjoint du Conseil et de la Commission, «Éducation et formation dans une Europe intelligente, durable et inclusive» (voir MEMO/12/76).

 

Il a été élaboré conjointement par le réseau Eurydice et Eurostat. Il présente les principales évolutions des systèmes d’éducation européens durant les dix dernières années et associe données statistiques et informations qualitatives pour décrire l’organisation, la gestion et le fonctionnement de 37 systèmes d’éducation européens, du préprimaire à l’enseignement supérieur. Les données sont collectées via les unités nationales du réseau Eurydice, Eurostat et l’enquête internationale PISA 2009 (Programme international pour le suivi des acquis des élèves), réalisée par l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE). Le précédent rapport de la série «Chiffres clés sur l’éducation» remonte à 2009.

 

La publication couvre les domaines prioritaires de la coopération européenne dans l’éducation et la formation, ainsi que la stratégie plus générale de l’Union européenne pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Les 95 indicateurs repris dans le rapport couvrent la situation démographique, les structures d’enseignement, la participation, les ressources, les enseignants et le personnel de gestion, les processus éducatifs et les niveaux de qualification, ou encore, le passage à la vie active.

 

Le réseau Eurydice fournit des informations et des analyses sur les systèmes éducatifs et les politiques de l’enseignement en Europe. Il est constitué de 37 unités nationales réparties dans les 33 pays participant au programme de l’Union pour l’apprentissage tout au long de la vie (États membres de l’Union, pays de l’AELE, Croatie et Turquie). Il est coordonné et géré par l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» de l’Union, sise à Bruxelles.

 

La suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole