Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 07:56
 
C'est la deuxième commune française à faire arrière, après celle de Crillon (Oise) début octobre. Boves, une commune de la Somme, est repassée ce lundi à la semaine de quatre jours après la suspension «provisoire» de l'application de la réforme des rythmes scolaires à la suite de problèmes d'organisation.                                       

«Aujourd'hui (lundi), on repasse à la semaine de quatre jours. On a fait un essai, là on va rediscuter», a expliqué Daniel Parisot, maire sans étiquette de Boves, commune de 2.900 habitants proche d'Amiens, qui avait demandé au recteur d'Académie, avant les congés de la Toussaint, de suspendre la réforme.

«Une partie des activités périscolaires avait lieu durant la pause méridienne. C'est cette organisation qui posait question et qui a fait réagir un certain nombre de personnes, les parents notamment», a expliqué Yves Delécluse, directeur des services académiques de l' nationale (Dasen) dans la Somme.

«Tout le monde était d'accord pour la suspension provisoire»

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Rythmes
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole