Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 07:47

In Le Monde

 

C03-24La préfecture de l'Essonne a saisi la justice administrative pour faire annuler une délibération de conseil municipal, probablement l'une des toutes premières en France, qui avait décidé de ne pas appliquer la réforme des rythmes scolaires, a-t-on appris vendredi 29 novembre auprès du maire de la commune.

 

La délibération du conseil municipal de Janvry (Essonne) du 7 octobre, « par laquelle vous indiquez ne pas vouloir appliquer le nouveau dispositif relatif à la réforme des rythmes scolaires, a fait l'objet d'un déféré assorti d'une demande de suspension devant le tribunal administratif de Versailles », écrit la préfecture dans une lettre que le maire (NC) du village, Christian Schoettl, a mis en ligne sur son blog et dont Le Parisien s'est fait l'écho.

 

Janvry, petit village situé dans l'ouest du département, avait voté une délibération intitulée « Rythmes scolaires : c'est non ! » et son maire avait appelé à la « désobéissance civile ». Il a depuis été imité par d'autres communes à travers la France opposées à la réforme controversée des rythmes scolaires dans le premier degré.

 

« LA PRÉFECTURE PREND UN RISQUE »

 

La suite...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole