Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 07:26

 

In Chronique de l'Education

 

C’était la cinquième fois que les français étaient appelés à descendre dans la rue contre la réforme des retraites et la deuxième fois depuis la rentrée. Si, selon Libération, l’Élysée attend que l’opinion “fasse son deuil”, un sondage publié par le même journal fait état d’une opinion publique de plus en plus indignée. Selon cette enquête, 45% des personnes interrogées se déclarent «révoltées» par la situation économique et sociale. Seuls 18% affichent une «confiance» face au contexte actuel, et 21% se disent «résignées». 63% des français interrogés se disent “du côté des grévistes et des manifestants”. Au-delà du projet du gouvernement, c’est donc un sentiment profond de malaise qui semble s’installer durablement dans l’opinion publique.


Et le nombre de manifestants en est la preuve. Car si le nombre de grévistes est en baisse, l'ampleur des manifestations est, elle, "comparable" à la précédente journée de mobilisation. La CFDT annonce 2,9 millions de manifestants et on estime qu’à Paris, il y avait entre 65 000 (police) et 300 000 (organisateurs) manifestants qui défilaient entre Bastille et Concorde.
Prochaine étape la discussion au Sénat où l'UMP n'est pas majoritaire. L'intersyndicale doit décider, dès demain 24 septembre, quelle suite elle donnera à la mobilisation. Plusieurs syndicats sont partisans d'appeler à manifester le week-end, vraisemblablement le samedi 2 ou 9 octobre.

Les enseignants dans la grève et les manifestations
Le taux d'enseignants grévistes s'élève jeudi à 25,8%, selon le ministère de l'Education, les syndicats de la FSU annonçant près de 55% de grévistes dans le primaire et 45% dans le secondaire, des chiffres stables dans le primaire par rapport au 7 septembre et en baisse dans le secondaire, nous dit l’AFP. .
Mardi, le SNUipp-FSU, avait fait état d'une prévision de 54,6% de grévistes, sur la base des déclarations d'intentions prévues par la loi sur le service minimum d'accueil. Interrogé jeudi par l'AFP, le Snes-FSU, a indiqué qu'"autour de 45%" des enseignants étaient en grève, un chiffre "en baisse" par rapport au 7 septembre.

Et les jeunes ?
Particulièrement observés dans les cortèges : les lycéens et les étudiants. Lors de la manifestation précédente, ils étaient très peu nombreux. Les cours n’avaient pas repris dans les universités et à peine dans les lycées. Ils étaient plus nombreux aujourd’hui. D’après Jean-Baptiste Prévost, président de l’Unef, les manifestations ont réuni, aux côtés des représentants de salariés, «de gros cortèges de lycéens et d’étudiants, plus que le 7 septembre». Si cette mobilisation est très observée c’est parce que, comme nous le rappelle 20 minutes, Nicolas Sarkozy craint surtout la mobilisation étudiante. Il cherche à éviter un mouvement d’ensemble étudiants – syndicats professionnels . C’est ce qui explique qu’il a donc lâché du lest sur les sujets touchant à l’autonomie étudiante. Et qu’au delà des retraites, c’est toute la question de l’emploi, de la formation et des inégalités qui est posée.

 

La suite...

 

retraites jack

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole