Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 18:52

In Le Monde

 

2010-0291-copie-1.JPGTrois millions de manifestants selon les syndicats, 899 000 selon le ministère de l'intérieur : comme lors des précédentes journées de mobilisations contre la réforme des retraites, syndicats et gouvernement jouent à la bataille des chiffres.

 

Un bilan de la journée très différent. Pour les syndicats, "le pari est tenu". Les dirigeants syndicaux insistaient sur la venue en nombre d'"un public de nouveaux participants", tandis que d'autres avaient passé leur tour. "C'est la preuve que la zone de mécontentement populaire s'amplifie parmi les salariés", a insisté M. Thibault.

Son homologue de la CFDT, François Chérèque, y  voit une validation de l'idée d'une manifestation un samedi, toutes les journées précédentes ayant eu lieu en semaine. "C'est un bon choix parce que ça permet aux personnes qui ne viennent pas d'habitude de venir", a-t-il dit. Beaucoup étaient cette fois venus en famille, et l'on n'avait jamais vu autant de poussettes que samedi dans les cortèges.

 

"Chacun reconnaît ce soir qu'il n'y a pas d'amplification du mouvement alors qu'on pouvait penser que l'organisation d'une manifestation le samedi drainerait de nouveaux publics", a pour sa part estimé Luc Chatel,  le porte-parole du gouvernement.  Il n'a pas exclu quelques aménagements de la réforme au Sénat. "Il y avait encore des manifestants aujourd'hui et cela appelle des éclaircissements. Le débat au Sénat en séance publique va permettre de faire évoluer le texte par amendements, sur un certain nombre de sujets, les travailleurs handicapés, les chômeurs âgés, les victimes de l'amiante".

 

Des écarts de chiffres caricaturaux. Les chiffres annoncés de part et d'autre répondaient au même objectif : permettre une comparaison avec la dernière manifestation du 23 septembre. Dans de nombreuses villes, les chiffres sont d'ailleurs comparables avec les estimations que les syndicats et la police donnaient fin septembre. A Paris, la préfecture de police a annoncé 50 000 manifestants, peu après le départ de la manifestation, avant de corriger son estimation et d'annoncer 63 000 personnes. 2 000 de moins que le 23 septembre. Les syndicats ont compté 310 000 manifestants, contre 300 000 le 23 septembre. Dans plusieurs grandes villes, comme Marseille, Bordeaux, Toulouse ou Nantes, les écarts entre chiffres syndicaux et policiers sont toujours aussi caricaturaux. (Voir notre carte comparative).

 

Dans certaines villes la mobilisation a probablement été amputée pour cause de mauvais temps. A Rennes, 20 000 manifestants ont défilé sous une pluie battante, les opposants à la réforme étaient clairement moins nombreux que le 23 septembre. Marcel Grignard, secrétaire général adjoint de la CFDT a relevé "des variations importantes selon les villes, notamment en raison des conditions météo" avec, par exemple, "un temps épouvantable" à Rennes.

 

La suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article

commentaires

surmely alain 03/10/2010 22:21



EN GROUPE EN LIGUE EN PROCESSION


Non seulement le mouvement social ne faiblit pas mais il s'élargit,il s'enracine d'une certaine façon.Au delà de la retraite il faut
préserver la démocratie sociale tout simplement.Nous avançons,en éclaireurs et en éclaireuses,dans la nuit française.Il faut tenir 1 an et demi.C'est un peu long mais il est important
d'entretenir le moral.La marche de protestation c'est très bon à la fois pour les neurones et la santé mentale.Selon le gouvernement et le MEDEF il n'y a toujours pas de problème mises à part
quelques inquiétudes passagères.Mais ça va passer.Eric Woerth is the worst.Et pour la route je vous conseille Jean Ferrat:"En groupe en ligue en procession"...ça redonne du courage pour les
autres marches à venir.Parce qu'il va y en avoir encore pas mal...!!


 


 



Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole