Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 17:36

 

 

C03-01.jpg

Le SNEP Aquitaine vient d’être informé par le rectorat d’une situation inédite. Nous avons déjà été alerté par des collègues, par l’annonce faite par le directeur académique de gironde au CTSD du 21/03, par un courriel du rectorat à un chef d’établissement précisant : « nous vous confirmons que pour le remplacement dans la discipline EPS, nous devons appliquer un délai de carence d’un mois » et nous avons eu confirmation au CTA (Comité Technique Académique) du 26/3 : en EPS, les enseignants ne seront remplacés que s'ils sont absents plus d'un mois ! Auparavant ce « délai de carence » était de 15 jours.

 

Le recteur, afin de ne pas « dépasser son plafond d’emploi » (prévu par la LOLF) a décidé d'éviter certains remplacements dans certaines matières laissant ainsi les élèves sans cours ! La continuité du service public n’est pas la priorité ! La logique des moyens prend encore une fois le pas sur la logique des besoins ! La priorité, c’est donc le plafond d’emploi : drôle de conception du service public !

 
Pour préserver un service public de qualité, il faudrait demander que ce plafond soit augmenté et non gérer une enveloppe trop restreinte. C’est la démarche du SNEP et de la FSU qui demande la création d’un collectif budgétaire pour assurer la rentrée 2012 dans de bonnes conditions :
- effectif par classe permettant l’apprentissage de tous les élèves
- remplacement assuré par des titulaires pour assurer la continuité du service public
Cela passe évidemment par des recrutements à la hauteur des besoins aux concours.

La politique actuelle de suppression de moyen est catastrophique pour l’école, cette annonce du rectorat de bordeaux en est la démonstration.
C’est pourquoi nous appelons les personnels et les usagers à continuer de se mobiliser pour exiger un collectif budgétaire et permettre une rentrée 2012 de qualité.

 

En Gironde, usagers et personnels se donneront rendez-vous le Samedi 31 mars à 11h place Pey Berland pour défendre l’école publique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Second degré
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole