Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 15:00

C03-01.jpg

 

 

Le 8 février, devant les recteurs, les DASEN et les 1400 IEN, Vincent Peillon a reconnu « Nous allons commettre des erreurs (...) Nous n’aurons pas les meilleurs rythmes [dès la rentrée de 2013] (...) On fera des choses approximatives… On y reviendra. »

 

Aux Parents des élèves des écoles maternelles et élémentaires de TRAPPES.

 

La réforme de l'école voulue par le président de la République est en marche. La modification des rythmes imposée par Monsieur PEILLON, Ministre de l'éducation nationale n'est qu'un maillon de cette grande réforme.

 

Nous, enseignants de TRAPPES sommes convaincus du bien fondée de modifier l'école. Mais cela ne doit pas se faire dans la précipitation. Le temps de la concertation, d'une réflexion partagée entre tous les acteurs (les familles, les enseignants, le monde associatif; etc) est indispensable pour éviter les « choses approximatives ».

 

Les parents que vous êtes, les enseignants que nous sommes disons très souvent aux enfants, aux élèves, de réfléchir, de prendre le temps avant d'écrire, de faire un exercice.

 

Aujourd'hui, ce temps de réflexion n'est pas pris! Cette modification des rythmes scolaires dans l'état est mauvaise car faite dans la précipitation, dans l'approximation. Le ministre Vincent Peillon lui-même le reconnaît. Elle doit donc être reportée à septembre 2014 pour permettre sa révision.

 

La participation massive au niveau national à la grève du 12 février témoigne d'un malaise profond (31 écoles fermées sur 36 pour Trappes!). Elle révèle une grande inquiétude de la profession sur le déroulé de la journée de l'élève mais également sur les conditions de travail pour l'ensemble des personnes qui sont au quotidien auprès des élèves (les enseignants, les animateurs des collectivités territoriales).

 

A l'heure actuelle, beaucoup trop de doutes et d'interrogations subsistent. Des ajustements seront inévitablement nécessaires si cette modification devait voir le jour en septembre 2013 . On ne peut pas « commettre des erreurs » , « des choses approximatives » avec les élèves, vos enfants, surtout que rien ne presse et que la possibilité est offerte de reporter à septembre 2014.

 

Les enseignants de Trappes se sont clairement déclarés pour un report.

 

Nous souhaitons vous faire connaître notre position qui n'est pas corporatiste contrairement à ce que peuvent en dire certains.

 

Nous vous faisons part de quelques informations et interrogations « nationales », qui en l'absence d'information locale, peuvent être étendues à Trappes.

 

Un report pour septembre 2014 est nécessaire, votre soutien indispensable !!!

 

AU NIVEAU NATIONAL

 

- Actuellement : 864 heures de classe /an réparties sur 168 jours.

 

- Après la modification : toujours 864 heures de classe /an réparties sur 180 jours.

 

Ces 12 jours supplémentaires seront pris sur le mercredi ou samedi matin.

 

- Durée de la journée : maximum 5h30 mais les élèves ne quitteront pas l'école avant 16h30.

 

- Possibilité d'allonger la pause de midi au-delà de 2 heures comme c'est envisagé dans de nombreuses municipalités.

 

Plusieurs questions se posent:

 

Que vont faire les enfants durant ce temps plus long de midi ou de l'après-midi si la classe devait se finir avant 16h30?

 

Des activités? Lesquelles? Dans quels lieux? Avec quel encadrement? Gratuites ou payantes?

 

Quelle activités pour mon enfant?

 

A l'exception de communes « riches » ou celles qui auront mené une réflexion approfondie avec tous les acteurs, il est illusoire de penser que les enfants auront de réelles activités culturelles et sportives. Malgré toute la bonne volonté des animateurs, on se dirige plus vers de la garderie.

 

Dans quels lieux?

 

Faute de temps et/ou d'argent, ce sera l'école et/ou les salles de classes qui seront utilisées. On pourrait imaginer un autre lieu que celui qui a été fréquenté le matin, et qui le sera l'après-midi...

 

De plus, où ira l'enseignant pour préparer les cours de l'après- midi si sa classe est occupée?

 

Pourra-t-on offrir à mon enfant s'il le souhaite, la possibilité de s'isoler, de prendre un peu de repos?

 

La réponse se trouve en partie dans le paragraphe précédent. Toute personne qui a déjà travaillé avec de jeunes enfants pourra vous répondre que non, car les locaux scolaires actuels (à l'exception des maternelles) ne sont pas adaptés.

 

Cela représenterait un coût important et nécessiterait du temps pour le faire (modifier, adapter la structure d'un bâtiment ne se fait pas en quelques semaines).

 

Qui encadrera mon enfant?

 

Certainement du personnel municipal. Celui-ci fait déjà défaut à bien des communes lorsqu'il s'agit d'encadrer les dispositifs actuels (les études par exemple). Les mairies vont devoir recruter de nombreux animateurs. Un recrutement massif sur un temps limité est rarement un gage de qualité...

 

Pour palier ce manque annoncé, il est envisagé d'abaisser la norme d'encadrement : plus d'enfants par adulte, donc moins de sécurité. Chacun appréciera...

 

Déjà les accueils du matin rencontrent des difficultés dans certaines des écoles qui l'organisent, qu'en sera-t-il quand il faudra généraliser à l'ensemble des écoles ?

 

Vais-je devoir payer?

 

Ces activités auront un coût financier qui à terme sera inévitablement répercuté sur la fiscalité locale. Il n'est pas totalement exclu que les familles soient alors sollicitées.

 

De nombreux maires inquiets ont déjà fait savoir qu'ils repoussaient à septembre 2014 la mise en œuvre de cette réforme. Les subventions proposées par le gouvernement ne sont pas pérennes, elles ne serviront qu'à « amorcer » la mise en place les deux premières années.

 

Conclusion : les journées seront-elles réellement plus courtes? Mon enfant apprendra t-il mieux?

 

- Oui au niveau « comptable » car 5h30 contre 6 heures actuellement.

 

- Non dans la mise en œuvre car l'enfant restera à l'école jusqu'à 16h30, la réduction du temps de présence à l'école n'est pas significative (- 30 min par jour).

 

Concernant la qualité des apprentissages, rien ne prouve qu'ils en seront facilités. Les élèves qui déjeunent à la cantine passeront plus de temps en collectivité, source de fatigue, d'énervement.

 

Autant de facteurs qui ne rendront pas le travail de l'après-midi plus facile, bien au contraire. Beaucoup trop de questions demeurent sans réponse qui impacteront les apprentissages. Plus que jamais le temps est la clef de voute de la réussite de cette modification.

 

AU NIVEAU DE TRAPPES

 

Aucune information concrète de la ville. Il ne nous semble donc pas inopportun d'étendre les interrogations qui existent au niveau national à la ville de Trappes.

 

C'est pour cela que nous voulons que Monsieur le Maire se positionne clairement et ouvertement pour septembre 2014.

 

Nous voulons que cette modification se fasse sereinement avec l'ensemble des acteurs pour éviter des ajustements qui seraient préjudiciables aux élèves si elle se faisait en septembre 2013.

 

Un report pour septembre 2014 est nécessaire, votre soutien indispensable !!!

 

Le document au format .doc

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Local
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole