Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 18:22

In IUFM en lutte

 

intersyndicaleLes syndicats parisiens SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, SUD Education, CGT Educ’Action et CNT Ste appellent à la mobilisation :

  1. le décret sur les rythmes scolaires doit être abrogé ! 
  2. le Maire de Paris doit retirer son projet !
  3.  les conditions de scolarisation  des élèves doivent être améliorées : restitution de tous les postes supprimés depuis 5 ans (RASED, titulaires-remplaçants etc…) !

 Samedi 26 janvier, le ministre Peillon a publié le décret 2013-77 du 24 janvier « relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires ». Une véritable provocation !

Après les 90 % de grévistes à Paris le 22 janvier, la mobilisation se développe dans tous les départements ; le 12 février, la grève sera nationale…

 

Rien n’est inéluctable : un décret publié peut être retiré !

 

 

L’intersyndicale parisienne SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, SUD Education, CGT Educ’Action et CNT Ste réaffirme ses  positions :

- « Ce décret n’est pas acceptable, il dégrade les conditions de travail et d’emploi de tous les personnels. Il ne comporte aucune amélioration des conditions d’apprentissage des élèves et ne garantit en rien leur réussite scolaire. Les obligations de service des enseignants doivent rester sous la seule responsabilité de l’Etat.

Les PVP doivent continuer à intervenir sur le temps scolaire. Aucune modification de l’organisation de la semaine scolaire ne doit être mise en place par la Mairie de Paris à la rentrée 2013. »

- Les revendications urgentes pour l'école doivent être satisfaites : baisse des effectifs par classe, création de postes RASED et titulaires-remplaçants, abrogation des mesures Darcos-Chatel, recrutement, formation et titularisation des personnels municipaux des écoles ...

 

La Mairie de Paris s’obstine dans son intention de mettre en place son projet éducatif territorial contre l’avis quasi unanime des enseignants mais aussi des parents et des personnels municipaux comme cela s’est manifesté dans la première « réunion publique » organisée par la Mairie au gymnase Laumière (19ème) le 24 janvier.

 

Pour préparer la grève nationale du 12 février et débattre des suites de l'action : participez aux AG organisées par les syndicats dans les arrondissements de la pl. Edmond Rostand (M° Luxembourg ou Odéon) au ministère de l’Education nationale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole