Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 20:35

In Le Mammouth déchaîné

evaluation1.jpg


C’est avec une incroyable docilité que les enseignants remplissent ces nouveaux outils de fichage(et d’aliénation, il s’agit tout de même du retour au livret d’employabilité). Mais cela commence à énerver sérieusement ces petites croix face à des compétences débiles (et jamais acquises).

 


Comme les lignes ne bougent que très peu (malgré certaines campagnes de boycott lancées par quelques syndicats) beaucoup sur ce front, Pascal Dupré, professeur des écoles, membre du C.A. du GRIP, explique dans une lettre destinée aux parents pourquoi il ne remplira pas la fiche d'attestation de compétences.

C’est là.

Extraits :
Madame, Monsieur,
Nous arrivons en fin d'année scolaire et il est temps pour moi, comme pour mes collègues, de faire le bilan annuel du travail de votre enfant. L'administration me demande de vous communiquer la page d'attestation de compétences ci-jointe après l'avoir remplie (note de service n° 2012-154 du 24-9-2012).
Je me dois donc de la porter à votre connaissance. Toutefois, pour des raisons qui touchent à ma conception du métier de professeur des écoles, je ne la remplirai pas.
Depuis plusieurs années, la nature même de ce métier a été affectée par une « évaluationnite » aigüe, fondée sur les « compétences », qui a détourné l'école de sa mission d'instruction.
Traditionnellement, le métier d’instituteur consistait pour une part à apprécier régulièrement par une note la réussite de ses élèves – et par là même l’efficacité de son enseignement – à l’occasion d’exercices ponctuels comme les dictées, les résolutions de problèmes, et tous autres exercices mobilisant des connaissances répertoriées dans le programme. À ce mode d’évaluation, compréhensible par tous, s'est substituée une évaluation par compétences, dénuée de sens, et graduée dans un premier temps en quatre paliers : « non-acquis, en cours d'acquisition, à renforcer, acquis », puis en trois : « non acquis, en cours d'acquisition, acquis ». C’était le temps de l’ancien livret compétentiel avec ses 110 cases à cocher, vite appelé « l’usine à cases. »
Cette fiche d'attestation de compétences est un outil merveilleux qui fait disparaître les réalités de l’enseignement et la raison d’être de celui-ci : l’instruction des enfants.

... Lire la suite

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Evaluations
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole