Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 21:02

In Nice Matin

 

C03-18Les maires ruraux azuréens ont manifesté lundi

Une fois n’est pas coutume, tous les maires des communes rurales avaient décidé de battre le pavé hier. Manifestation symbolique mais révélatrice d’un malaise général : de l’UMP au PC

 

Ceints de leur écharpe tricolore, ils manifestent. Une gerbe barrée d'un ruban mortuaire : « A la mort annoncée de la ruralité ». Au pied du drapeau français, sous les fenêtres de la préfecture, les maires des communes rurales des Alpes-Maritimes battent donc le pavé. Une fois n'est pas coutume. Rejoints par Christian Estrosi et Eric Ciotti, le président du conseil général, ceux qu'on appelle à tort les « petits élus »voient rouges.

 

Quelques minutes plus tôt, dans l'hémicycle de l'assemblée départementale, ils avaient, sous la présidence de Jean-Paul David, tenu leur assemblée générale annuelle. Rien à voir avec un pince-fesses. L'AG est en fureur. La fin de la ruralité, ils la pressentent tous. Et, du coup, la grogne se joue des frontières partisanes. Ouverts par Eric Ciotti, les débats vont d'ailleurs durer comme jamais. Au menu, plusieurs dossiers : les rythmes scolaires, le redécoupage des cantons et les plans d'urbanisme.

 

Grogne sans frontières

C'est Vincent Peillon et sa « semaine des cinq jours »qui réussissent le prodige de réunir dans une même ire Charles Ginésy, le maire de Péone-Valberg, et Francis Tujague, celui Contes. La réforme des rythmes scolaire jette un pont entre l'UMP et le PC. Mieux, alors qu'une motion déjà vengeresse contre le projet du ministre de l'Éducation National est proposée au vote, les deux élus la trouvent « trop tendre ». « L'histoire est simple : l'Éducation nationale nous dit"nous, on libérera les enfants à 15 h 30… après c'est à vous de vous débrouiller. " »

 

La suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole