Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 11:51

Alors que le gouvernement a promis de créer de vrais établissements dans le primaire (Epep), que l'Institut Montaigne vient de délivrer un rapport qui met en avant le rôle du directeur chef d'établissement, que pensent les instits du statut de l'école et de son évolution ? C'est l'objet d'une senquête du Snuipp sur la direction d'école.

 

Le ministère envisage de doter certaines écoles d’un statut d’EPEP analogue à celui des collèges ( EPLE) . Souhaitez-vous une telle évolution ?

Pour 72,53 % des enseignants, les EPEP ne sont pas souhaités. Ce chiffre grimpe à 81,74 % pour les seuls adjoints. Pour les directrices et directeurs, 69% ne désirent pas leur création.
Par contre, à partir de 10 classes, ils ne sont plus que 44% à ne pas le souhaiter contre 54%.

Favorables ou non aux EPEP, les enseignants font état très majoritairement des mêmes réserves concernant le fonctionnement de la structure école primaire : opposition à une super-structures perdant toute dimension humaine, attachement à la proximité avec la communauté éducative, à l’égalité des dotations et des équipements de l'école, à l’autonomie pédagogique des équipes et de leurs projets par rapport aux collectivités locales, cohérence du partenariat éducatif école-collectivité. De plus, très majoritairement, les enseignants veulent un directeur qui soit toujours enseignant sans pouvoir hiérarchique.

 

L'enquête du Snuipp

 

  09-06-2010 12-01-18

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans EPEP
commenter cet article

commentaires

thierry fabre 10/06/2010 19:12



Enquête intéressante, mais qui suscite deux regrets:


 


Celui de la très faible participation des collègues à ce "sondage". Un peu plus de 9000 réponses sur 350 000 enseignants du premier degré concernés, cela représente moins de 3 % des collègues, ce
qui est extrémement faible. Sur cette enquête, le SNUipp ne mobilise guère dans ses propres rangs non plus. Même si toutes les réponses provenaient de membres du SNUipp, ce qui serait étonnant, 4
syndiqués sur 5 ne se seraient pas donné la peine d'y répondre


 


Aure regret, le constat que le SNUipp, dans son 4 pages occulte (volontairement ?), une donnée pourtant essentielle. Les réponses provenant sans doute du noyau dur, et militant de ce syndicat, il
se trouve quand même parmi eux une majorité de dirlos (51 %) à demander un statut... Ca laisse rêveur...


 


Thierry Fabre



Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole