Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 12:12

In Sciences2

 

Roucaute-gueant-

 Le nègre - pour "auteur caché" - du propos de Claude Guéant sur la supériorité de notre "civilisation" se nomme Yves Roucaute (photo de droite). Il vient de démissionner inopinément d'un poste auquel il avait été nommé, démontrant ainsi, une nouvelle fois, le mépris avec lequel le pouvoir politique en place traite l'Université. (Lire à la suite des propos de Claude Guéant, le refus du bureaud de l'Assemblée Nationale de sanctionner le député martiniquais Serge Letchimy qui l'avait vigoureusement interpellé).

 

Yves Roucaute n'avait été nommé par le ministère de l'enseignement supérieur membre de la section 04 (sciences politiques) du Conseil National des Universités qu'en raison de sa proximité avec le ministre de Nicolas Sarkozy. Le CNU est une structure mixte, composée d'élus des universitaires et de personnes nommés par le pouvoir politique, qui siège en Jury pour qualifier les candidats aux postes d'universitaires et aux promotions internes (pour passer de maître de conférence à professeur par exemple). Ensuite, ces "qualifiés" peuvent concourir lorsqu'un poste est à pourvoir. Il s'agit donc d'un travail important, tant pour le fonctionnement du système universitaire que pour les candidats à la qualification. Déjà, lors du renouvellement des sections, le ministère dirigé par Laurent Wauquiez avait été incapable de faire le minimum de son travail : réaliser à temps ses nominations.

 

Avec la démission d'Yves Roucaute, se vérifie une fois de plus que le ministère a délibérément privilégié le copinage politique dans ses nominations, au détriment du simple exercice de sa responsabilité vis à vis du système universitaire. L'une des conséquences s'est déjà vérifiée avec les auto-promotions massives de la section de sociologie, n°19, où un autre "copain" du pouvoir, Michel Maffesoli, s'était déjà tristement illustré. Lire ici le récit de cette affaire. Reconnaissant, Michel Maffesoli avait par la suite remercié Nicolas Sarkozy d'un livre à sa gloire.

 

La suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole