Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 19:00

 

La fronde s’organise, dans les écoles publiques, pour que le maire repousse la réforme d’un an. Une réunion de mobilisation est prévue demain.

 

Les parents du comité de l’école Berthelot, très remontés, ont voté contre la mise en œuvre rapide de la réforme.

Les parents du comité de l’école Berthelot, très remontés, ont voté contre la mise en œuvre rapide de la réforme. (photo dominique jullian)

 

La fronde semble gagner les écoles publiques de La Rochelle, au sujet de la réforme des rythmes scolaires. Les parents d’élèves de plusieurs d’entre elles ont en effet décidé d’organiser une réunion, demain, à 18 heures, salle du Prieuré (1), pour débattre du sujet et demander au maire, Maxime Bono - qui s’est prononcé pour la rentrée 2013 mais doit prendre une décision ferme ce vendredi - de renoncer à la mise en œuvre de la réforme dès la rentrée prochaine.

Le comité de parents des écoles maternelle et élémentaire Marcelin-Berthelot (quartier Vauguoin) fait partie de ceux qui ont voté pour le report de la réforme à 2014, en conseil d’école.

Pas opposés à la réforme

« Nous ne sommes pas contre le passage à quatre jours et demi de classe par semaine pour les enfants, tient d’emblée à préciser Anne-Sophie Dumas. Mais ça ne peut pas se faire de cette façon, de manière antidémocratique, sans une vraie concertation avec les parents ! Le gouvernement a décidé d’une réforme, très bien. Il n’y a rien à dire. Mais s’il laisse le choix des rentrées 2013 ou 2014 aux communes, pourquoi ne pas prendre le temps, à La Rochelle, de bien faire les choses ? »

Les élus du comité des parents d’élèves expliquent avoir écrit un courrier à la mairie, dès le 8 février, pour demander des explications sur les modalités, très concrètes, du passage de quatre jours à quatre et demi.

« On nous a répondu par des généralités », tempête une mère de famille. Pourtant, « de vraies questions se posent. Quelle est la qualification des encadrants qu’on embauche à la va-vite pour s’occuper de nos enfants? Les parents sont-ils d’accord pour le mercredi matin? » Et plus concrètement encore, « qu’est-ce que les enfants vont faire durant 45 minutes d’accueil périscolaire? À la mairie, quelqu’un nous a dit : “ pourquoi pas de la voile? ” Vous imaginez, en si peu de temps? » Une mère relève une autre difficulté : « le mercredi, la cantine ne sera ouverte qu’aux élèves inscrits au centre de loisirs... Et comme les enfants ne vont plus sortir à 12 heures mais à 11 h 30 et que je travaille, je ne vais pas pouvoir venir le chercher à la sortie de la classe. Je vais donc être obligée de l’inscrire au centre de loisirs pour qu’il mange à la cantine et ne le récupérer qu’à 17 heures ! »

 

Au Prieuré, c’est non

>La suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Rythmes
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole