Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 13:09

In http://ecoleendanger69ouest.free.fr

 

ecoles_en_danger.jpgUn grand merci à tous ceux qui étaient présents en ce mercredi de septembre devant l’IA…et à tous ceux qui s’étaient manifestés dans leur soutien, collègues enseignants, parents d’élèves, élus, ex collègues formateurs et universitaires, syndicalistes, militants du réseau de résistance, camarades de l’ICEM, …

 

J’ai fait valoir ce que nous défendons tous aujourd’hui : une réelle éthique professionnelle, un comportement professionnel qui serve l’intérêt premier des enfants et des valeurs du service public d’éducation.

 

On nous parle aujourd’hui de « comportement professionnel » non-conforme. Le dernier rapport de l’inspection générale « Evaluer et conduire » (déjà tout un programme !?), montre de façon évidente ce que veut aujourd’hui le ministère de ses petits soldats ; le mot « conformité » apparaît 13 fois, celui de « liberté », 0 fois.

 

Quelques extraits « savoureux : « les inspecteurs devront imposer la normalisation… Le problème maintenant c’est d’aider les enseignants à réorganiser leurs pratiques pédagogiques pour couvrir l’ensemble du programme… ».

 

Malgré cette régression historique, nous continuerons à utiliser notre « manière de servir » qui est celle de la responsabilité, de la liberté et des valeurs ancrées dans l’Ecole.

J’ai aujourd’hui dénoncé ce courrier infâme que Mr Javaudin m’a envoyé et envoie régulièrement aux enseignants qui osent sortir de l’obéissance aveugle.

 

Il a semble t’il découvert qu’une école pouvait fonctionner au XXIè siècle avec une vraie équipe d’enseignants responsables autour d’une direction collégiale et d’un directeur qui n’était pas omnipotent.

 

Le refus d’appliquer certaines instructions (les évaluations nationales, le fichier base élèves, l’aide personnalisée, les programmes 2008…) se poursuivra par tous les enseignants qui sauront sortir de cette torpeur dans laquelle on nous a enfoncé ; n’oublions pas la métaphore de la grenouille dans son eau qui chauffe !

 

Ce refus est volontaire, responsable et pleinement assumé. Nous ne pouvons accepter l’évolution actuelle de notre système éducatif. Le service d’un fonctionnaire aujourd’hui n’est pas seulement de « fonctionner », d’appliquer avec obéissance, mais de servir avec intelligence et de manière lucide son métier, animé d’un sens éthique et critique.

 

La situation est aujourd’hui tellement grave que même les syndicats d’inspecteurs dénoncent les risques de dégradation du service public d’éducation (SIA). Certains d’entre eux ont même annoncé qu’ils ne voulaient pas être « les fossoyeurs » de l’Education Nationale (SNPI-FSU)…. D’où les contacts demandés aujourd’hui par les syndicats inspecteurs avec notre réseau de « Résistance pédagogique ». La résistance collective à la destruction de l’école publique est donc plus que jamais d’actualité.

 

La résistance pédagogique est une démarche éthique et responsable, c’est un levier qui porte l’exigence d’une école respectueuse des droits de l’enfant, une école au service du progrès de tous, une école qui préfigure une société plus juste et plus solidaire. Elle s’appuie directement sur la liberté pédagogique inscrite dans la loi, mais aujourd’hui bafouée

 

Mr Javaudin, inspecteur d’académie de Loire-Atlantique, a dénié le travail d’une carrière de 30 ans (enseignant, directeur, formateur, responsable du mouvement Freinet, travail de recherche universitaire, éditions pédagogiques, …). Il a insulté mon éthique, notre éthique professionnelle et mon sens de la formation et du service public.

 

Evidemment, il n’est pas revenu sur sa décision, se cachant derrière des problèmes techniques. Je l’ai informé que je n’en resterai pas là. La médiatisation de ce qui se passe aujourd’hui ne fait que commencer…

 

« Résister est un verbe qui se conjugue au présent », nous disait Lucie Aubrac. Alors, continuons… rejoignons, rejoignez la résistance pédagogique.

 

François LE MENAHEZE, le 30/09/2010

 

Texte et coupures de presse

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article

commentaires

Jallais 03/10/2010 15:03



Bonjour François,


Je découvre un peu tardivement ce qui t'arrive ayant comme d'autres choisi de retourner aux sources de mon métier.


Je suis directrice d'une école depuis la rentrée et enseignante et je comprends d'autant mieux ton message.


reçois mon soutien. Amicalement Nathalie



Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole