Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 10:41

In Mammouth déchaîné

 

Retour sur le discours de F. Holande à Orléans sur l’Ecole. De gauche, vraiment ? Luc Ferry(re) encore une fois tout le monde en précisant qu’il était enthousiasmé par Hollande.
 
hollander.jpg
 « Globalement, c'est le meilleur discours sur l'Éducation nationale que j'aie entendu depuis 10 ans. Ce n'est pas désespérant, sauf lorsque l'on vient plutôt de la droite ce qui est mon cas. J'ai passé 5 ans à essayer de convaincre Nicolas Sarkozy de faire ce genre de choses, sans être entendu. » source
Et il ajoute:
« Qu'il revienne sur ces imbécillités (pardon de le dire) qu'ont été la suppression des stagiaires, la suppression des RASED, la suppression des heures du samedi matin : tout cela est très bien. »

Chatel appréciera sûrement d'être considéré comme l'auteur de ces "imbécillités"...

 

 

Sinon, Le discours est là.


Et résumé très très objectif par nous :
Un programme de "redressement moral" dans lequel "Le mérite ne sera pas un héritage qui se transmet mais un effort qui sera encouragé et récompensé."
Avec à la fin un appel à Jules FERRY (coup à droite), même si le candidat dit venir ( à Orléans) pour se ressourcer à la mémoire de Jean Zay (coup à gauche)
Pour FH l’Education a pour mission d’assurer la compétitivité du pays. Elle entend aussi inculquer des (vraies) valeurs, celles de la République (des affaires sans doute ?), et assurer la cohésion nationale (le mot figure bien).
La France n'a pas les résultats qui lui conviennent dit FH, ce qui veut donc dire qu’on s’intégrera dans le cadre des évaluations (piège à...) internationales PISA et le modèle d’école qui en découle. 
L'école est devenue une "machine à trier" pour FH, comme si la chose était neuve., et d’autant plus que selon FH un mauvais CP signifie une insertion professionnelle mauvaise. Et si c’était la société qu’il fallait changer et non l’école ? FH ne se pose pas la question...
Ainsi, "il faut investir la ou l'action éducative est la plus efficace », oups, le mot est lancé, qui va juger de l’efficacité (on dit l’efficience désormais).

En vrac, des mesures :
- remontée taux de scolarisation des moins de 3 ans et rendre une obligation d'accueil à partir de 3 ans
- plus d'enseignants que de classe dans certains lieux
- allongement du temps scolaire (donc réduction vacances, ça il ne le dit pas le bougre)
- suppression des évaluations qui irritent les profs et les parents (allez comprendre !)
- évolution des pédagogies (tiens on n’est pas libre ?), avec toujorus plus de travail en équipe, de nouveaux modes d’évaluation...
- affirmation du socle commun, même si revu en collège
- une formation initiale des profs digne de ce nom (?) dans des écoles supérieures avec Stage et prérecrutement (IPES te revoilà?)
- des formations pro qui soient reconnues par la Nation (le mot revient souvent)
- rapprochement des lycées généraux, techno et agri, pro. vers un Lycée Unique ? 
- plan pour l'éducation artistique ; la pratique du sport (développement d'équipements sportifs aujourd'hui en nombre très insuffisants -?-) ; grand effort pour les nouvelles technologies « qui ne doit  pas porter que sur les matériels mais sur leurs usages » (vers des cours de Facebook ?)
- acte III de la décentralisation scolaire (réclamé par les régions) : »je demanderai aux collectivités locales, dont je rappelle le rôle précieux, que je conforterai, aux mouvements d'éducation populaire, dont les valeurs, la présence, l'engagement et les compétences sont indispensables, de s'engager à nos côtés"
- retour de l'Histoire en T S
- enseignement de la morale (nationale ?)
- refonte des statuts sans les refondre. Allez comprendre !
- rétablissement des réseaux d'aide (?)

Et tout cela avec méthode, mais dans une concertation totale. Concertation de quoi , ce n’est pas dit.  
Bref, ça va chier. Mais...

  

* 26,5 millions supplémentaires d'annulation de crédits à l'Educ Nat

source"La dette publique de la France gonflera plus que prévu, à 89,1% du PIB en 2012 contre 88,3% attendus jusque-là, et atteindra un pic à 89,3% en 2013 avant de refluer seulement l'année suivante, selon les nouvelles prévisions officialisées par le gouvernement mercredi"

D'où quelques annulations supplémentaires de crédits :
"Les crédits annulés concernent en premier lieu le ministère de la Défense (335 millions), celui de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (220,6 millions), ainsi que les ministères de l'Economie et du Budget (237,4 millions en tout).
Viennent ensuite l'Intérieur (95 millions), l'Agriculture (70 millions), la Culture (59,4 millions), et les Solidarités et la Cohésion sociale (41,2 millions).
La Justice (30 millions), le Travail (27,1 millions) et l'Education nationale (26,5 millions) sont moins touchés."

Petit complément de lecture sur la rigueur budgétaire où l’on voit Sarko épinglé par la presse internationale: 12 000 euros de frais de bouche par jour à l'Elysée... 121 voitures au palais présidentiel, etc... C’est sur le site de l’Huma

  

Plus encore...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole