Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 12:53

In Quelle école pour demain ?

 

Malgré toute l’énergie déployée, notamment par M. Veyssière, mais aussi par les familles et les autres maires de cette vallée d'Ardes sur Couze, malgré tous les obstacles levés un à un, les travaux n’ont pas pu commencer, et le collège d’Ardes est désormais fermé.

Dans ce combat pied à pied, les jeux d’influence, le poids des mots, l’usage des ellipses et des contre-vérités sont remarquables. Aucune des victoires intermédiaires obtenues n’a réussi à dévier le faisceau des décisions de l’objectif final de fermeture, conforme aux injonctions ministérielles. (*)

Pourtant le questionnement lié à cette décision reste posé de façon brûlante.

Economie ? L’économie effective pour l'Education Nationale : environ 60h d’enseignement, correspond à peu près à trois postes de professeurs.... et quelques heures supplémentaires.

En revanche, les dépenses du Conseil Général vont être sensiblement alourdies : 70 000 €/ an de transport.

Démocratie ? On peut s’interroger sur la notion de démocratie quand un président de Conseil Général contrevient sans état d’âme au vote de l’assemblée des élus. Quand les discours des uns et des autres correspondent si peu aux décisions finalement prises.

Droit d’accès à l’éducation ? Pour ce qui est de l’intérêt des élèves, du respect de leur rythme et de leurs chances de réussite, il semble que ces considérations ne font malheureusement plus partie des priorités de l’Etat.

Environnement et aménagement du territoire ? A l’évidence, le respect de l’environnement, mis en cause par le recours quotidien au transport par car, n’est plus une question prioritaire non plus. L’étranglement des territoires ruraux par le désengagement de l’Etat fait partie intégrante des politiques actuelles de Gestion des services. La solidarité entre territoires n’est plus de mise.

Mais on peut espérer tirer profit de ce combat et de ses détours pour enrichir notre expérience citoyenne et mieux anticiper les pièges qui nous seront tendus ailleurs, bientôt... Car la défense de l’école laïque démocratique et solidaire contre la logique de l’argent, se joue en ce moment en de multiples lieux, à des niveaux variés. Et il nous reste encore beaucoup à apprendre pour espérer gagner...

 

La suite...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Second degré
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole