Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 10:38

In Café Pédagogique

2010 0106

 

 

Au fur et à mesure que se tiennent les CDEN, le mécontentement monte devant les suppressions de postes. Les rectorats rendent leurs verdicts, les 14 00 suppressions de postes annoncées pour 2012 se concrétisent. La presse quotidienne régionale rend compte des mouvements locaux de protestation qui accueillent les fermetures de classe et les  coups portés aux Rased. Parents, élus, enseignants ne se mobilisent un peu partout, les petites rivières locales deviendront elles un fleuve tumultueux ?
 
A Hellenes dans le Nord, lundi 13,  une cinquantaine de parents d'élèves ont occupé l'école maternelle Jenner pour « dire non à la fermeture de l'une des neuf classes », prévue à la rentrée prochaine. Dans ce quartier où des logements se construisent, la moyenne par classe pourrait être de 32 élèves l’an prochain. Dans le sud, plusieurs centaines d’enseignants (2000 selon les syndicats, 400 selon la police) ont défilé à Marseille le même jour pour protester contre les 159 suppressions de postes annoncées en primaire et en maternelle. A Toulon, parents, enseignants et élus ont manifesté le 13 contre les fermetures de classe et les suppressions de Rased prévues dans le Var. Dans le Territoire de Belfort, 200 personnes se sont réunies devant la préfecture à l’heure de la tenue du comité départemental de l’éducation nationale. A l’intérieur, faute de quorum, le comité ne s’est pas tenu. 
 
Manifestation également à Lons le Saunier le 14 février, jour de la tenue du CDEN. Dans le canton de Saint Mont dans le Gers, les parents occupent les écoles. «Le Rased, ça aide ! Sauvons le Rased ! », pouvait-on lire sur les banderoles. Dans la Nièvre, le 14 février, 65 % des enseignants des écoles étaient en grève et près de 500 manifestants se sont réunis à Nevers devant la Préfecture. En région parisienne, 40 enseignants sur les 41 du lycée Blériot de Suresnes ont organisé une grève surprise le 14 février. Hier, le lycée professionnel Beau-de-Rochas de Digne-les-Bains était lycée mort. A Starsbourg comme à Périgueux plusieurs centaines d'enseignants ont manifesté contre les suppressions de postes et particulièrement les Rased. A Brétigny sur Orge (91), les professeurs et parents du lycée Timbaud occupent l'établissement dans la nuit du 14 au 15.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Actions
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole