Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 12:54

In Snuipp78

Présentation et deuxième rapport d’étape.

Ce rapport suit le livre blanc que le gouvernement a mis en ligne sur l’avenir de la fonction publique. Il souhaite amorcer ainsi la réforme voulue par le Président de la République lors de son discours de novembre 2007.


Eric Woerth, ministre du budget vient de présenter le deuxième rapport d’étape de la RGPP. Entre auto satisfaction et contre vérités manifestes pour ceux qui connaissent bien le système, il présente les futures avancées pour améliorer l’offre dans le système éducatif (on appréciera le vocabulaire pour l’école républicaine) et les nouveaux services aux familles (nulle part on ne trouve le gros mot de service public).


On y apprend que les prochains chantiers sont l’agence nationale de remplacement (ANRE) qui sera mise en place à la rentrée 2009 et la relance des EPEP.


La présentation du rapport

Le rapport (page 55 à 63 en ce qui concerne l’éducation)


A noter que les personnels administratifs de la fonction publique seront les premiers concernés par la rémunération au mérite en trois parties. Une partie statutaire (en gros le fonctionnement actuel), une partie fonctionnelle (nous l’avons déjà mais elle sera accentuée pour favoriser la motivation pour les emplois dits "fonctionnels" c’est à dire obtenus à la tête du client), une partie au mérite (on est prévenu, tout le monde ne sera pas méritant, il faudra en autre savoir dire que tout va bien et que les réformes c’est le top).

Les propositions qui sont avancées dans ce livre blanc engagent une évolution en droite ligne de celle souhaitée par les économistes néo libéraux.

Réduction du périmètre de l’Etat et des dépenses publiques.

Toute dépense est par nature néfaste, surtout dans sa dimension redistributive. Haro sur ce qui coûte cher ; l’éducation, la santé ...


Individualisation des missions et des rémunérations des fonctionnaires

en contractualisant les missions au travers d’une convention précisant la part fonctionnelle de la rémunération. Remplacer la notation par l’évaluation , concept flou sans transparence.


Précarisation des métiers

avec une mobilité contrainte forte et une pression accentuée avec mise en "concurrence" avec les contractuels.

Au lieu de corps, le fonctionnaire exercerait un "métier", sorte de niveau de qualification permettant d’exercer sur certaines fonctions dans toutes les fonctions publiques ; 50 cadres statutaires regroupés en sept filières professionnelles.

Faire coexister au sein des administrations les personnels titulaires et contractuels, faciliter les voies de passage de l’un à l’autre.


Le SNUipp est fondamentalement opposé à cette réforme qui ne vise qu’à diminuer l’offre de service public sous couvert d’"efficacité".

C’est l’ensemble de la population qui devra en faire les frais et trouver dans l’offre privée, au prix du marché, les services qui ne seront plus ainsi assurés.


Le gouvernement va engager une évolution, déjà mise en place dans d’autres pays, qui se traduit par un accès très inégalitaire aux services, à des coûts plus importants où la dépense n’est plus supportée par le budget de l’Etat mais par celui des ménages, s’ils en ont les moyens.


Peu à peu il s’agit, à l’heure où le pénal remplace le social, de responsabiliser toujours plus le citoyen pour mieux lui faire intérioriser son sort et l’ordre établi. Cet ordre qui se permet de perdre des milliards au casino de l’économie dématérialisée et transfrontalière et qui refuse que la dépense publique soit la richesse de ceux qui n’en ont pas.


Face au "dépensez, nous ferons le reste" asséné par le Président de la République, nous devrons lutter pour que les services publics restent l’opportunité pour notre pays de construire des solidarités effectives entre des citoyens éclairés et libres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans News
commenter cet article

commentaires

annie 25/05/2009 17:52

bonjour ! ce qui est le plus édifiant dans ce joli pipeau, c'est l'auto évaluation... j'adore les points oranges et verts...  je trouve qu'ils pourraient avoir la décence de noter 1 ou 0 comme dans les éval CE1 et CM2 et considérer que c'est  tout raté quand un item n'est pas au top !!!

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole