Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 11:17

Solidaires et déterminés pour sauver l'école publique !


Après avoir été démis de ses fonctions, Jean-Yves Le Gall, directeur d'école en Isère, a

La semaine dernière, Isabelle Huchard, directrice d’école dans l'Hérault, a été sanctionnée d’un blâme ;

François De Lillo, directeur d'école en Ariège, est convoqué en commission disciplinaire ce jeudi 23 avril ;


Tous trois refusent « de participer à l’établissement d’un répertoire national

Alors même que la justice, emboîtant le pas du Comité des droits de l'enfant de l'ONU, se saisit du dossier « Base Elèves » au travers d'une enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Marseille, sur ce fichier informatique controversé, la répression est la seule réponse apportée par l’Etat à ces actes conscients de désobéissance. Pourtant, comme les enseignants en résistance pédagogique, qui l'ont réaffirmé dans leur appel du 21 avril, les directeurs d'école ne céderont pas.


Pour obtenir plus que la levée des sanctions infligées à ces collègues, Bastien Cazals

Mais il faut plus que le retrait de Base élèves... Aujourd'hui, il est tout simplement question de sauver l'école publique, dont la mutation en entreprise sera un véritable désastre républicain !


Bastien Cazals

----------------------------

Contact :

Mail victorhugo@live.fr

Web uneecolepourvictorethugo.hautetfort.com

 

  


 

 

Désobéissants : une directrice d’école sanctionnée

Un blâme vient d’être prononcé à l’encontre d’Isabelle Huchard malgré le “geste d’apaisement” de l’inspecteur d’académie, il y a quelques semaines. L’enseignante refuse toujours de remplir le logiciel “Base-élèves”, n’a pas transmis les évaluations CM2 et Paul-Jacques Guiot considère qu’elle a manqué à son “devoir de discrétion”. C’est d’ailleurs ce dernier point qui semble surtout poser problème. Ce qui n’empêche pas l’institutrice de persister. “En conscience”.

La suite sur
http://www.montpellier-journal.fr/

 

, le 21 avril 2009appelle l’ensemble des directeurs d’école à signer l’appel contre Base Elèves [écrire à base-eleves@orange.fr ] et les parents d’élèves de l'Hérault à effectuer un dépôt collectif de plaintes contre X dans les prochaines semaines.d’immatriculation des élèves permettant de conserver des données pendant 35 ans » et, comme 180 collègues, sont signataires de l’appel des directeurs contre Base élèves.été sommé, début avril, de demander une autre affectation pour la rentrée 2009 ;

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog