Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 19:23

In Collectif Ecoles Ouest Lyonnais


Avec la signature de la déclaration commune AGEEM-MEN,
Xavier Darcos se place en sauveur de l'école maternelle ...
Dans chacun de ses courriers aux députés, le ministre le rappelle :


Restons vigilants !
Les décisions de l'IA du Rhône au CTPD du 5 février
contredisent les propos du ministre.
(voir : http://collectif.ecoles.ouest.lyonnais.over-blog.com/article-27730509.html)
Voici différentes analyses du virage à 180° du ministre :
Daniel Calin, Le Post, l'AGEEM, le MEN, François Jarraud, le SNUipp16, le SNUDI-FO62, le Collectif de Villefranche et le Collectif Ecoles Ouest Lyonnais.

Veille sur les écoles maternelles

http://daniel.calin.free.fr/maternelle.html

Une mine d’or : rapport Tabarot, rapport Papon-Martin, rapport Bentolila

 

Après son recul tactique sur la “réforme” des lycées, nouveau recul tactique de Darcos sur les maternelles, à l’occasion d’une rencontre avec l’AGEEM . Cela ressemble à un cessez-le-feu dans son entreprise de destruction des écoles maternelles. Il faut rester très vigilant, un cessez-le-feu n’est pas un traité de paix. Quand un Darcos se déclare soucieux de redonner à l’école maternelle française toute sa vocation et de retrouver l’élan qui a fait son originalité et sa réussite, même si cette déclaration est co-signée par l’AGEEM, il y a de quoi se faire du souci : ça veut bien dire que l’école maternelle avait perdu sa vocation et son élan, et que Darcos va la sauver de sa déprime, non ? Qu’est-ce que c’est que ces conneries ? Darcos en sauveur des maternelles, on croit rêver ! Du pur Darcos, qui ne peut s’empêcher de mêler de nouvelles entourloupes à chacun de ses faux reculs. Je regrette vivement que l’AGEEM ait accepté de co-signer une telle phrase.

 

Maternelle : Darcos se couche ?

http://www.lepost.fr/article/2008/12/19/1362314_maternelle-darcos-se-couche.html

Le changement de ton du Ministre de l'Education Nationale à l'approche des vacances de Noël est-il purement tactique ? Eteindre l'incendie qui couve dans la maison... avant les mesures de carte scolaire qui tomberont au premier trimestre.
On ne touche pas au lycée, ni à la maternelle, ni... à rien, pour désamorcer la bombe. Pour le reste on verra plus tard...

Lu sur le site de l'Education Nationale

Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, s’est entretenu ce jour avec Lucile Barberis, présidente nationale de l’Association générale des enseignants des écoles et classes maternelles publiques (A.G.E.E.M.) et les membres de son bureau national.

Au cours des échanges avec cette association professionnelle reconnue, qui oeuvre depuis 1921 pour le rayonnement de l’école maternelle française, Xavier Darcos a réaffirmé la place essentielle de l’école maternelle au sein du système éducatif français. Il a exprimé toute l’importance qu’il attache au métier d’enseignant en école maternelle. A l'appui de cette déclaration, il a d'ailleurs signé en marge de cette rencontre le manifeste pour la défense de l'école maternelle française que lui ont présenté les membres du bureau national de l'A.G.E.E.M.

Afin d’accompagner les équipes pédagogiques des écoles maternelles, Xavier Darcos a défini les objectifs d’un partenariat qui a fait l’objet d’une déclaration commune avec l’A.G.E.E.M. L’association sera partie prenante de l’élaboration d’un plan national de formation des enseignants de maternelle afin d’en améliorer encore les compétences.
Ce plan s’appuiera sur la création dans chaque département d’un pôle pédagogique spécifique et sur l’édition d’outils pédagogiques propres à l’école maternelle visant à constituer des ressources pour faire la classe. L’A.G.E.E.M. sera pleinement associée à ces mesures.

Enfin, pour mieux faire connaître l’école maternelle et le travail de ceux qui encadrent les enfants, Xavier Darcos a décidé de diffuser à toutes les familles d’enfants scolarisés à l’école maternelle, le "Guide aux parents" élaboré par l’A.G.E.E.M., à l’issue des congés d’hiver 2009.
Sur ces bases, une convention entre le ministère de l’Education nationale et l’A.G.E.E.M. fixera les modalités de partenariat.

A lire: La déclaration commune

En tout cas restons vigilants ! De toute façon, c'est l'école publique laïque dans son intégralité qu'il faut soutenir et essayer de sauver.


Réponse de l’AGEEM : Du pain sur la planche

http://blog.ageem.fr/

http://blog.ageem.fr/?p=117

 

Il y a un mois, le 18 décembre 2008, nous avons donc signé une déclaration commune avec le ministère de l’éducation nationale. Nous sommes en train de préparer la convention revenant ainsi à une situation antérieure pour notre association.

L’AGEEM n’a pas signé un accord avec le ministre de l’éducation mais une déclaration commune !

Les mots ont leur importance !

Cette déclaration porte sur ce qui fait notre spécificité associative depuis l’origine en 1921  afin de « promouvoir et défendre l’école maternelle » : la participation à un groupe académique ou départemental de référence, la fabrication de documents pédagogiques pour les maîtres, la participation à la formation initiale et continue pour la maternelle.  

Là aussi, soyons précis ! être associée à la formation ne signifie nullement se substituer aux formateurs qui sont sur le terrain et assurent leur travail du mieux possible. Loin de nous cette idée que certains se plaisent à avancer !

Il s’agit de faire reconnaître nos actions comme lieux et espaces de formation : par exemple, réunions de travail, journées académiques, congrès et colloques nationaux. Il s’agit de mettre à disposition notre expertise de terrain : ouvrir nos écoles, nos classes, partager nos expériences, nos ateliers …

Rappelons que cette signature est l’aboutissement d’un travail exigeant et extrêmement attentif de tout le Bureau National.
Ce travail  s’est engagé à partir de  notre initiative d’écriture et de diffusion  à l’ensemble des recteurs, IADSDEN, IEN et directeurs d’IUFM de notre Guide à l’usage des parents.
Ce document a été repris in extenso –avec un édito du ministre- par le Ministère qui va le diffuser à la rentrée des vacances d’hiver à toutes les familles dont les enfants sont à l’école maternelle : 3,5 millions d’exemplaire via les écoles maternelles.

L’AGEEM a fait le choix de ne pas mener une politique de la chaise vide et de participer aux travaux par « l’intérieur » … c’est un choix que nos militants approuvent à 98 %. De l’adhérent de base à la présidente nationale, les membres de l’AGEEM ont un but commun qui est la défense de l’école maternelle publique et laïque ; c’est ce qui motive nos engagements militants.

Cette perspective étant ouverte, d’autres peuvent la partager avec nous pour autant qu’ils soient soucieux comme nous de la qualité de l’Ecole Maternelle française.
Ne nous trompons pas d’ennemi !
Ne combattons pas une personne, mais battons nous ensemble pour des idées !


Sur le site du MEN

http://www.education.gouv.fr/cid23288/ecole-maternelle-partenariat-avec-l-a.g.e.e.m.html

http://media.education.gouv.fr/file/12_decembre/67/6/declaration_commune_MEN_et_AGEEM_40676.pdf

 

Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, s’est entretenu ce jour avec Lucile Barberis, présidente nationale de l’Association générale des enseignants des écoles et classes maternelles publiques (A.G.E.E.M.) et les membres de son bureau national.

Au cours des échanges avec cette association professionnelle reconnue, qui oeuvre depuis 1921 pour le rayonnement de l’école maternelle française, Xavier Darcos a réaffirmé la place essentielle de l’école maternelle au sein du système éducatif français. Il a exprimé toute l’importance qu’il attache au métier d’enseignant en école maternelle. A l'appui de cette déclaration, il a d'ailleurs signé en marge de cette rencontre le manifeste pour la défense de l'école maternelle française que lui ont présenté les membres du bureau national de l'A.G.E.E.M.

Afin d’accompagner les équipes pédagogiques des écoles maternelles, Xavier Darcos a défini les objectifs d’un partenariat qui a fait l’objet d’une déclaration commune avec l’A.G.E.E.M. L’association sera partie prenante de l’élaboration d’un plan national de formation des enseignants de maternelle afin d’en améliorer encore les compétences.
Ce plan s’appuiera sur la création dans chaque département d’un pôle pédagogique spécifique et sur l’édition d’outils pédagogiques propres à l’école maternelle visant à constituer des ressources pour faire la classe. L’A.G.E.E.M. sera pleinement associée à ces mesures.

Enfin, pour mieux faire connaître l’école maternelle et le travail de ceux qui encadrent les enfants, Xavier Darcos a décidé de diffuser à toutes les familles d’enfants scolarisés à l’école maternelle, le "Guide aux parents" élaboré par l’A.G.E.E.M., à l’issue des congés d’hiver 2009.
Sur ces bases, une convention entre le ministère de l’Education nationale et l’A.G.E.E.M. fixera les modalités de partenariat.

 

Le café pédagogique

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lesysteme/Pages/2009/99_Darcosmaternelle.aspx

        

         Darcos renoue le dialogue avec les enseignants de maternelle 

Par François Jarraud

 

" Nous n'avons pas fait de concessions. Nous avons été fermes de bout en bout des échanges, le ministère étant demandeur et en attente de se refaire une image positive par rapport à l'école maternelle". Lucile Barberis, présidente de l'AGEEM, une association qui regroupe des  enseignants de maternelle, annonce la signature d'une convention avec le ministère.


Venant après plusieurs rapports très hostiles à la maternelle, après des propos malheureux sur les couches, la signature d'une déclaration commune avec le ministère marque un véritable changement de ton. "L’école maternelle accueille tous les enfants à partir de 3 jusqu’à 6 ans. Elle accueille aussi les enfants de 2 à 3 ans particulièrement dans les secteurs difficiles ruraux et urbains, en fonction des places disponibles. Elle se coordonne avec les structures de la petite enfance pour offrir un service de qualité aux enfants et leurs familles. Il en sera ainsi tant qu’une solution collective consensuelle concernant l'accueil des plus petits n’aura pas été définie. L’AGEEM sera associée à cette réflexion". Le Guide AGEEM sera distribué aux familles

Propositions pour la formation

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/docsjoin[...]

Décllaration commune

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/docsjo[...]  


Réédition par le ministère d'un document d'accompagnement de 2002

Xavier Darcos a signé le 18 décembre un accord de partenariat avec l'Association générale des enseignants des écoles et classes maternelles publiques (Ageem) comme L'Expresso l'avait annoncé hier. Durant un long entretien, il a affirmé "la place essentielle de l'école maternelle au sein du système éducatif français". Dans la foulée il a signé la pétition lancée par l'Ageem, devenant le 183 342ème signataire…


L'accord prévoit  d'associer l'Ageem à un plan national de formation des enseignants de maternelle. Un premier pas concret a été fait dans cette direction. L'Ageem a obtenu la réédition de l'ouvrage dirigé par Viviane Bouysse et Michel Fayol, "Le langage à l'école maternelle". Très prisé des enseignants et formateurs, il avait été édité comme document d'accompagnement des programmes de 2002.  Au moment de la publication des programmes de 2008, il avait été brutalement retiré de la circulation par le ministère. Rééditer officiellement cet ouvrage banni est un pas symbolique important. Il témoigne des efforts de X. Darcos pour renouer le dialogue avec les enseignants du primaire.


En fin d'après-midi, au Sénat, Xavier Darcos devait confirmer ce rapprochement avec l'Ageem. "Personne ne doute de mon attachement à l'école maternelle ! J'ai reçu aujourd'hui l'association générale des enseignants des écoles et classes maternelles, l'Ageem, avec qui j'ai signé une déclaration commune qui prévoit un meilleur pilotage pédagogique au niveau territorial, une garantie d'accès pour tous les enfants à la maternelle, un plan de formation pour les enseignants qui entrent dans le métier et ceux qui veulent continuer à se former, des documents pédagogiques et un guide à l'attention des parents… Tout à l'heure, j'ai dit aux représentants de l'Ageem, qui ont lancé une pétition qui a reçu beaucoup de signatures : vous avez la mienne !"

L'accord Ageem – Men dans L'Expresso

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2008/12/18122[...]

Sur le site ministériel

http://www.education.gouv.fr/cid23288/ecole-maternelle-part[...]

"La lecture en maternelle"

http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/langage_en_maternelle.pdf

La pétition

http://marnesia.free.fr/phpPetitions/index.php?petition=2

Au Sénat

http://www.senat.fr/cra/s20081218/s20081218_0.html#par_652


Darcos : "L'école maternelle est une vraie école"

Dans une lettre adressée au Snuipp, Xavier Darcos rend hommage à l'école maternelle. "L'école maternelle est une vraie école, sur le fondement d'une pédagogie et de modalités d'organisation spécifiques prenant en compte les besoins des jeunes enfants" écrit-il. "J'y suis fortement attaché".


Le ministre estime "qu'il n'y a pas de raison de remettre en cause les conditions dans lesquelles (l'accueil des 2 ans) s'effectue actuellement". Il rappelle le partenariat avec l'Ageem et annonce la réactivation d'un groupe de travail sur la formation des enseignants de maternelle. Il se déclare favorable à la mise à disposition "de bonnes pratiques ainsi que d'outils numériques ou participatifs élaborés par des collègues, mutualisés et offerts en ligne". Allusion peut-être à la réédition d'une partie des documents d'accompagnement de 2002 obtenue par l'Ageem.


Le Snuipp reste un peu sceptique : "Les prochains comités techniques paritaires académiques et départementaux montreront si ces intentions sont suivies d’effet ou si elles ne sont que de la poudre aux yeux…"

Communiqué

http://www.snuipp.fr/spip.php?article6099

Darcos renoue le dialogue

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2008/12/1812200[...]

Réédition du document d'accompagnement

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2008/12/19122[...]

SNUipp 16
L'analyse du SNUipp de la Charente

http://16.snuipp.fr/spip.php?article206
Xavier Darcos – Nadine Morano : lequel des deux est le menteur ?

Des déclarations tapageuses de Nadine Morano prennent à contre-pied les efforts du ministre de l’éducation nationale. "Je serai le ministre de l’explication nationale" a affirmé le 21 décembre Xavier Darcos exprimant sa foi dans le dialogue. Le même jour, alors que Xavier Darcos vient de signer avec l’Ageem, association de professeurs de maternelle, un accord important qui reconnaît la scolarisation à deux ans, la secrétaire d’Etat à la famille annonce la fin de l’école maternelle à deux ans et la multiplication des jardins d’éveil. "La maternelle n’existe pas pour les deux ans" a asséné N. MOrano, au Grand jury RTL, Le Figaro, LCI le 21 décembre. "L’école maternelle c’est trois ans". Elle a précisé qu’elle travaillait au financement des jardins d’éveil par les communes, la CAF et les parents.

Dans la foulée, malgré les efforts de X. Darcos pour calmer l’opinion, elle tenait des propos assez contradictoires sur la réforme du lycée. "Elle ne sera pas enterrée je vous le dis droit dans les yeux" affirme-t-elle. "Pour faire avancer correctement une réforme, il faut d’abord faire reculer le mensonge… On voit bien qu’il y a parmi les jeunes beaucoup de désinformation, beaucoup de manipulation". N. Morano s’en est prise également aux enseignants, les accusant de "utiliser (la) salle de cours pour ... exprimer (leur) sentiment personnel vis-à-vis d’une réforme" et les menaçant de "mesures".

Nadine Morano : « l’école maternelle c’est 3 ans »

La secrétaire d’Etat chargée de la Famille Nadine Morano a souligné dimanche que « école maternelle c’est trois ans », et indiqué avoir à « à l’étude » un dispositif de « financement croisé » pour des jardins d’éveil destinés aux enfants âgés de deux à trois ans. « La maternelle n’existe pas pour les deux ans, il y a des tolérances qui existent dans certaines régions », mais en fait « dans très peu de secteurs », car « l’école maternelle », a déclaré Mme Morano au Grand jury RTL/Le Figaro/LCI. En milieu rural, « il y a deux départements qui souhaitent expérimenter les jardins d’éveil, je pense à la Mayenne et au Rhône », a-t-elle poursuivi. Elle a indiqué avoir « à l’étude » un dispositif qui consisterait à abriter ces structures dans des écoles disposant de locaux pour les accueillir, ce qui permettrait d’économiser les frais d’eau, de chauffage ou d’électricité. Dans ce schéma, « on fait garder les enfants par du personnel formé petite enfance, parce qu’un enfant de deux ans, c’est encore un bébé et que la quasi-totalité des rapports faits par des pédo-psychologues démontrent que la scolarité des enfants de deux ans n’est pas bonne » a-t-elle expliqué.

« Nous sommes en train de travailler sur un dispositif de financement croisé par la CAF (caisse d’allocations familiales), les communes, les communautés de communes, mais aussi les parents en fonction de leurs revenus » a précisé Mme Morano. Elle a également indiqué souhaiter « associer les entreprises pour qu’elles financent, comme elles le font pour les crèches d’entreprises, des places de berceau ». « La création de jardins d’éveil, structures alternatives entre la crèche et l’école, aurait le mérite d’améliorer la prise en considération des rythmes des jeunes enfants, tout en offrant à ces derniers la possibilité d’un développement harmonieux, au sein de structures adaptées », avait-elle alors commenté.

Darcos renoue le dialogue avec les enseignants de maternelle

" Nous n’avons pas fait de concessions. Nous avons été fermes de bout en bout des échanges, le ministère étant demandeur et en attente de se refaire une image positive par rapport à l’école maternelle". Lucile Barberis, présidente de l’AGEEM, une association qui regroupe des enseignants de maternelle, annonce la signature d’une convention avec le ministère. Venant après plusieurs rapports très hostiles à la maternelle, après des propos malheureux sur les couches, la signature d’une déclaration commune avec le ministère marque un véritable changement de ton. "L’école maternelle accueille tous les enfants à partir de 3 jusqu’à 6 ans.

Elle accueille aussi les enfants de 2 à 3 ans particulièrement dans les secteurs difficiles ruraux et urbains, en fonction des places disponibles. Elle se coordonne avec les structures de la petite enfance pour offrir un service de qualité aux enfants et leurs familles. Il en sera ainsi tant qu’une solution collective consensuelle concernant l’accueil des plus petits n’aura pas été définie. L’AGEEM sera associée à cette réflexion". Le Guide AGEEM sera distribué aux familles.



L'analyse du SNUDI-FO du Pas de Calais

à propos d’une  déclaration commune de l’AGEEM
et du ministre de l’éducation nationale
« afin d’appuyer le processus engagé dans le cadre de la réforme de l’école »


La présidente de l’AGEEM a signé le 18 décembre une déclaration commune avec le ministre Darcos.

 

A l’heure où le ministre engage un processus pour  substituer les jardins d’éveil à l’école maternelle publique, le snudi-FO s’interroge sur la pertinence de cette déclaration commune avec un ministre qui a affiché son mépris pour les enseignants de maternelle en déclarant que «  Est-ce qu'il est vraiment logique (...) que nous fassions passer des concours bac +5 à des personnes dont la fonction va être essentiellement de faire faire des siestes à des enfants ou de leur changer les couches ? »   D’autant plus que cette déclaration commune se fixe pour objectif  « d’appuyer le processus engagé dans le cadre de la réforme de l’école ».

 

Le SNUDI-FO note que le ministre Darcos est friand de la méthode des « déclarations communes ». Pourtant le recul auquel il a été obligé de procéder concernant la reforme des lycées, issue pourtant de « déclarations communes » avec certains responsables syndicaux, devrait lui servir de leçon. Les déclarations communes du ministre ne sauraient engager la grande masse des enseignants qui revendiquent l’abandon pur et simple des mesures Darcos.


Quelles que soient les motivations de la présidente de l’AGEEM, une question est posée :
avec cette déclaration commune le ministre ne cherche-t-il pas à préparer les conditions pour relancer les jardins d’éveils ?

 

Ainsi lorsque la déclaration rappelle que la maternelle « accueille aussi les enfants de 2 à 3 ans particulièrement dans les secteurs difficiles ruraux et urbains » pour immédiatement préciser qu’« il  en sera ainsi tant qu’une solution collective consensuelle concernant l’accueil des plus petits n’aura pas été définie » le ministre ne va-t-il pas s’y référer pour réaliser ses projets ?

 

Pour le SNUDI-FO le meilleur moyen de « favoriser une meilleure lisibilité de l’école maternelle notamment auprès des familles » consiste à abandonner définitivement le projet de création des jardins d’éveil et la dotation 2009 qui prévoit des retraits de postes dans la quasi-totalité des académies.




L'analyse du Collectif de Villefranche

Jardins d'éveil : le grand mensonge

http://ecole.en.danger.villefranche.over-blog.com/article-26255574.html




L'analyse du Collectif Ecoles Ouest Lyonnais

La suppression programmée de l'école maternelle en onze étapes
http://collectif.ecoles.ouest.lyonnais.over-blog.com/article-25838629.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Maternelle
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole