Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Eglise Ecole

 

 

 

 


 



Envoyez vos mails à

 

sauvons.lecole@laposte.net

  

Recherche

Pour voir tous les articles...

Vous ne voyez sur cette page
qu'un article.

Pour voir TOUS les articles
c'est
ici !

ou revenir à la page d'accueil

17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 13:05

In Libération

Le report de la réforme du lycée n'y a rien fait, les lycéens sont toujours dans la rue ce mardi. Le ministre adapte son discours, assurant vouloir «repartir à zéro».




Vidéo LyonCapitale

Décidément, rien ne se passe comme prévu pour Xavier Darcos. Recadré par Nicolas Sarkozy, il a été forcé hier de reculer, reportant d’un an la réforme du lycée. Pour désamorcer la crise avec les lycéens.

Sauf que ce mardi, l'annonce n'a pas eu l'effet escomptée. Les lycéens sont toujours dans la rue, fortement mobilisés. «La situation ne s'est pas franchement arrangée, la mobilisation s'est même durcie. Hier, 11 établissements étaient bloqués, contre une vingtaine aujourd’hui» précise à la mi-journée le rectorat de l
’académie du Nord-Pas de Calais.


Le constat est semblable dans la région Midi-Pyrénée
où une cinquantaine de lycées sont bloqués (sur 125 dans la région). Plusieurs milliers de lycéens ont defilé dans les principales villes de l’Ouest et notamment à Rennes où ils étaient près de 6000 selon la police. En banlieue parisienne, la situation était aussi particulièrement tendue après des incidents devant plusieurs lycées, fermés par mesure de sécurité.

Appel à la grève jeudi «maintenu»

Partout en France, le mot d’ordre de la mobilisation des lycéens est le même: «On veut une suppression de la réforme, pas un report. Et puis, les 13.500 suppressions de postes d'enseignants à la rentrée 2009 sont toujours maintenues» résume un lycéen lillois.

L'Union nationale lycéenne (UNL) appelle toujours les lycéens à se mobiliser «massivement» jeudi. «Le ministre doit entendre que nous ne nous arrêterons pas pour un simple changement de date. Si le ministre de l'Education nationale n'accepte toujours pas les garanties exigées, l'hiver sera chaud!»


La suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sauvons l'Ecole - dans Lycées
commenter cet article

commentaires

Qui êtes vous ?
Vous êtes :
Un enseignant du premier degré
Un enseignant du second degré
Un étudiant
Un lycéen
Un parent d"élève
Un simple citoyen
Un chercheur
Un enseignant à l'université
Un fonctionnaire de l'EN (non enseignant) : encadrement, Biatos...
Un élu

Résultats

Visiteurs


 

Actuellement   
visiteur(s) sur le blog

 

 

Sauvons Lecole